Bienvenue dans

Ensemble est une nouvelle ressource qui s'adresse à toute personne touchée par le cancer pédiatrique : patients, parents, membres de la famille et amis.

En savoir plus

Échographie

L'imagerie échographique, également appelée sonographie, utilise des ondes sonores à haute fréquence (trop élevées pour être entendues par l'homme) pour produire des images de l'intérieur du corps.

Les images échographiques sont observées en temps réel. Elles montrent la structure et le mouvement des organes internes du corps, ainsi que le sang circulant dans les vaisseaux sanguins.

L'imagerie échographique n'implique pas de rayonnement ionisant, mais nécessite occasionnellement une sédation.

Échographie montrant une masse surrénale chez un patient pédiatrique avec neuroblastome

Échographie montrant une masse surrénale chez un patient pédiatrique avec neuroblastome

Utilisations de l'échographie

Le diagnostic

L'échographie peut être utilisée pour faciliter le diagnostic des cancers pédiatriques :

L'échographie peut également être utilisée pour guider les biopsies à l'aiguille utilisées pour diagnostiquer les tumeurs. L'échographie est utile, car elle permet aux médecins d'observer l'étendue de la tumeur et sa propagation aux vaisseaux sanguins environnants.

Un patient très jeune subit une échographie.

Le technicien appuie fermement le transducteur sur la peau du patient au niveau de la zone à examiner.

L'imagerie échographique est réalisée pour évaluer les organes suivants :

  • Appendice
  • Estomac/pylore 
  • Foie
  • Vésicule biliaire
  • Rate
  • Le pancréas
  • Intestins/côlon
  • Les reins
  • Vessie
  • Testicules
  • Ovaires
  • Utérus
  • Thyroïde
  • Artères et veines

Dépistage 

Certains établissements pédiatriques utilisent l'échographie pour dépister les patients présentant une pathologie génétique qui les prédispose au développement de tumeurs. Par exemple, les patients atteints de syndromes de Beckwith-Wiedemann, Denys-Drash, Frasier et WAGR sont prédisposés à développer une tumeur de Wilms.

Gros plan sur le transducteur échographique avec du gel

Un transducteur envoie des ondes sonores qui se déplacent dans le corps. Les ondes sont réfléchies par les organes et les tissus, ce qui permet de créer une image des organes internes.

Fonctionnement

Un technicien en échographie utilise une sonde appelée transducteur pour observer une image de l'intérieur du corps. Un transducteur envoie des ondes sonores qui se déplacent dans le corps. Les ondes sont réfléchies par les organes et les tissus, ce qui permet de créer une image des organes internes. 

  • Pour l'examen échographique, le patient s'allonge sur une table d'examen avec la zone à examiner exposée.  
  • Un gel transparent à base d'eau est placé sur la zone du corps à étudier. Ce gel n'est pas un produit de contraste et est inoffensif. Ce gel permet au transducteur de mieux entrer en contact avec la peau. Le gel peut d'abord sembler froid et, une fois l'échographie terminée, il sera essuyé. 
  • Ensuite, le technicien appuie fermement le transducteur sur la peau du patient au niveau de la zone à examiner. Pour obtenir la meilleure image possible, le technicien balaie le transducteur sur cette zone.

Études de contraste

Certains examens échographiques utilisent un produit de contraste pour faciliter la visualisation du flux sanguin dans les organes du corps.  

Si le patient n'a pas encore de voie intraveineuse ou de chambre, une infirmière mettra en place une voie intraveineuse. Si une voie intraveineuse est nécessaire, le personnel en parlera au parent et à l'enfant avant de la mettre en place.

Le produit de contraste utilisé est un type de microbulles, qui sont de petites particules de la même taille qu'un globule rouge et qui sont très visibles sur l'imagerie échographique. Il s'agit d'un moyen sûr et efficace d'optimiser une image échographique.  Le produit de contraste est contenu dans un petit flacon de 3 ml et a un aspect laiteux. Les effets secondaires sont rares et, lorsqu'ils se produisent, sont légers et de courte durée (comme un goût étrange dans la bouche). Si les parents ont des questions sur l'utilisation des microbulles, ils doivent interroger le technicien ou le médecin.

Échographie Doppler

Une échographie Doppler peut faire partie d'un examen échographique. L'échographie Doppler est une technique qui montre le flux sanguin dans les vaisseaux sanguins, y compris les principales artères et veines du corps. Il est utile pour révéler des caractéristiques telles que les suivantes :

  • Objets bloquant le flux sanguin, tels que des caillots
  • Vaisseaux sanguins devenant de plus en plus étroits
  • Tumeurs et anomalies dans les vaisseaux sanguins et le système vasculaire
Un patient atteint d'un cancer pédiatrique se rend en la salle d'échographie avec son père, le technicien en échographie et son spécialiste de l'enfance

Les images échographiques sont observées en temps réel.

Que font les patients pour se préparer à une échographie ?

  • Les patients doivent porter des vêtements confortables et amples. Il peut être nécessaire de retirer certains vêtements ou bijoux présents dans la zone du corps à examiner, ou les patients devront peut-être porter une blouse d'hôpital pendant l'examen.
  • Pour une échographie du foie, de la vésicule biliaire, de la rate et du pancréas, les patients sont invités à ne pas manger, ni boire pendant 6 à 8 heures avant le test.
  • Pour l'échographie des reins, de la vessie et du bassin, les patients peuvent être invités à boire jusqu'à environ 2 litres de liquide 2 à 3 heures (sans miction) avant le test pour remplir la vessie. Le meilleur liquide à boire est l'eau. Il peut s'avérer difficile pour un petit enfant de boire presque 2 litres, mais l'objectif est de boire autant que possible sans vider la vessie.
Un patient atteint d'un cancer pédiatrique passe une échographie avec son père à proximité

Les patients atteints d'un cancer pédiatrique sont allongés sur une table d'examen avec la zone à examiner exposée.

Qui lit les résultats et quand les obtiendrai-je ?

Un radiologue, médecin formé à la supervision et à la lecture des examens radiologiques, examinera attentivement les images. Ensuite, ce médecin envoie un rapport signé au médecin traitant ou à tout autre membre du personnel qui a envoyé le patient pour l'examen. Le médecin traitant partagera les résultats avec le patient et les parents. Dans de rares cas, le radiologue peut aborder les résultats à la fin de l'examen du patient.

Un examen de suivi peut s'avérer nécessaire pour que toute anomalie puisse être observée au fil du temps. Les examens de suivi sont parfois la meilleure façon de voir si un traitement fonctionne ou si une anomalie est stable au fil du temps.


Révision : juin 2018