Bienvenue dans

Ensemble est une nouvelle ressource qui s'adresse à toute personne touchée par le cancer pédiatrique : patients, parents, membres de la famille et amis.

En savoir plus

Prévention des infections

Les enfants atteints d'un cancer ont souvent un système immunitaire affaibli par la maladie ou les traitements anticancéreux. Cela signifie qu'ils sont plus vulnérables aux maladies et aux infections. Les patients et les familles peuvent contribuer à prévenir les maladies et réduire le risque d'infection en suivant quelques étapes simples.

Se laver les mains

La meilleure façon de prévenir les infections est de se laver souvent les mains à l'eau et au savon.  Un désinfectant pour les mains à base d'alcool peut également être utilisé.  Les prestataires de soins et les soignants doivent respecter une bonne hygiène des mains lors des soins.  

Adopter de bonnes règles d'hygiène 

Il est important de prendre soin de soi tous les jours pour prévenir les infections.  Cela inclut de se brosser les dents et d'être attentif à son hygiène bucco-dentaire, de se laver tous les jours, de protéger sa peau et de suivre les conseils de l'équipe médicale concernant le soin des plaies et de la voie centrale/du cathéter. 

Maintenir les zones de soins du patient propres

Pour certains enfants dont les systèmes immunitaires sont faibles, même la poussière et la saleté peuvent contenir des germes nocifs. Le simple nettoyage des sols et des surfaces peut contribuer à réduirele risqued'infection. Une attention particulière doit être portée aux endroits où l'enfant reçoit des soins médicaux. Les jouets et autres objets que les enfants utilisent peuvent être porteurs de germes. Les jouets et les appareils électroniques doivent être régulièrement nettoyés. Lavez les peluches, les couvertures et le linge de lit à l'eau chaude. Changez régulièrement les draps et le linge de lit. 

Éviter tout contact avec les personnes malades

Restez à l'écart des personnes malades. Un simple rhume peut être dangereux pour les patients dont le système immunitaire est faible. Certains patients peuvent avoir besoin de porter des masques spéciaux pour filtrer les germes présents dans l'air. Les membres de la famille qui tombent malades peuvent porter un masque pour réduirele risquede transmission des germes au patient.

Se faire vacciner

Les soignants et les membres de la famille doivent suivre les recommandations relatives aux vaccins, notamment concernant la grippe (influenza) et la coqueluche (pertussis). Les patients doivent être vaccinés selon les recommandations de leur médecin. Certains patients dont le système immunitaire est faible ne peuvent pas recevoir certains vaccins, en particulier les vaccins vivants. Il est donc d'autant plus important que les personnes qui côtoient ces malades soient à jour dans leurs vaccins.

Surveiller les selles

Chez les patients atteints d'un cancer, la diarrhée peut être due à la chimiothérapie, la radiothérapie ou une infection. Lavez-vous les mains et désinfectez les surfaces. Portez des gants lorsque vous changez les couches de l'enfant malade. 

Être vigilant

Les petites choses du quotidien auxquelles vous ne prêtez généralement pas attention peuvent être source d'infection pour les enfants dont le système immunitaire est affaibli. Discutez avec votre équipe médicale des risques suivants :

  • Fleurs coupées : les fleurs et les plantes peuvent renfermer des bactéries et des champignons qui peuvent se révéler nocifs.
  • Animaux et animaux domestiques : évitez tout contact avec des animaux autres que des animaux domestiques. Assurez-vous que les animaux ont été vaccinés, qu'ils sont en bonne santé et qu'ils sont lavés régulièrement.
  • Saleté et terre : certains patients peuvent être contaminés par l'Aspergillus et d'autres germes présents dans la poussière et la saleté.
  • Lieux de forte affluence et piscines : certains enfants doivent éviter ces endroits pour réduirele risquede maladie.

Être attentif à la sécurité alimentaire

Lavez-vous les mains avant de préparer et de manger des aliments et maintenez propres les zones de préparation des repas. Stockez et cuisez correctement les aliments. Lavez les fruits et légumes avant de les manger. Consultez votre médecin pour connaître les aliments à éviter et suivez les consignes diététiques.  

Risque d'infection et cancer

Les enfants dont le système immunitaire est affaibli ne peuvent pas lutter contre les germes comme ceux dont le système immunitaire est en bonne santé. Les maladies courantes telles que le VRS ou la grippe peuvent être très dangereuses pour les enfants atteints d'un cancer. Certains patients peuvent également être exposés à un risque d'infection par l'Aspergillus, un champignon commun que l'on retrouve dans l'air. Les enfants dont l'immunité est faible sont plus facilement infectés et ont plus de difficultés à se rétablir en cas d'infection.

  1. Le virus respiratoire syncytial (VRS) est un virus courant qui provoque généralement les mêmes symptômes que lorsque nous prenons froid : toux et nez qui coule. Chez la plupart des personnes en bonne santé, le VRS disparaît tout seul. Chez les nourrissons et les personnes dont le système immunitaire est faible, le VRS peut être beaucoup plus grave.

    Le VRS peut entraîner une inflammation des voies respiratoires au niveau des poumons et une infection pulmonaire (pneumonie). Les traitements anticancéreux comme la chimiothérapie et la transplantation de cellules hématopoïétiques (également appelée greffe de moelle osseuse ou greffe de cellules souches) peuvent exposer les enfants à un risque plus élevé d'infection respiratoire. Des recherches ont montré que de faibles taux de lymphocytes peuvent aider à identifier les patients les plus susceptibles de contracter le VRS.

    L'infection respiratoire par le VRS peut être difficile à traiter. Les thérapies incluent des traitements respiratoires et des médicaments antiviraux. Une hospitalisation et la prise d'oxygène peuvent également être nécessaires pour faciliter la respiration. La meilleure façon de prévenir toute infection par le VRS est de se laver souvent les mains et de rester à l'écart des personnes qui présentent des signes de contamination.

  2. L'influenza (la grippe) est une maladie respiratoire causée par un virus. Le virus se transmet facilement d'une personne à l'autre par l'air (toux, éternuements) ou en touchant des surfaces contaminées par le virus. La maladie peut provoquer des problèmes graves chez les personnes dont le système immunitaire est affaibli. Le meilleur moyen de prévenir la grippe est de se faire vacciner chaque année. Les membres de la famille et les prestataires de soins vaccinés contribuent à protéger les patients contre la grippe.

    La grippe se propage le plus souvent par des gouttelettes présentes dans l'air. Lorsque des personnes atteintes toussent, éternuent ou parlent, elles projettent des gouttelettes jusqu'à près de 2 mètres de distance. Les personnes atteintes de la grippe peuvent transmettre le virus avant même de savoir qu'elles sont malades. Elles peuvent continuer à être contagieuses pendant 7 jours ou plus après avoir été malades. Pour se protéger contre la grippe, il est important de se laver souvent les mains. Couvrez-vous la bouche en cas de toux ou d'éternuement. Restez à l'écart des personnes malades. Nettoyez les surfaces avec un désinfectant, notamment si quelqu'un est malade. 

    Un enfant ou un membre de la famille présentant des symptômes grippaux doit se soumettre à un test de dépistage du virus. Les médicaments antiviraux peuvent contribuer à amoindrir la sévérité de la maladie. Les patients dont le système immunitaire est affaibli doivent faire l'objet d'une surveillance étroite.

  3. Un champignon commun, appelé Aspergillus, peut causer de graves problèmes chez les patients dont le système immunitaire est affaibli. L'Aspergillus se trouve dans l'air, à l'intérieur comme à l'extérieur. Les personnes en bonne santé respirent en permanence des champignons et ne tombent pas malades. Chez les enfants qui suivent certains traitements anticancéreux, l'Aspergillus peut provoquer une infection appelée aspergillose. L'aspergillose peut prendre différentes formes, souvent localisées au niveau des sinus ou des poumons. Lorsqu'elle touche les poumons, l'infection est sérieuse et peut être difficile à traiter. La fièvre, l'essoufflement, les maux de tête et la toux sont quelques-uns des symptômes d'une infection. Le traitement de l'aspergillose peut inclure la prise de stéroïdes et de médicaments antifongiques.

    Prévention de l'aspergillose

    L'exposition aux spores des champignons du genre Aspergillus cause une aspergillose.  L'infection ne se transmet pas d'une personne à une autre.  L'Aspergillus est présent en permanence dans l'air et ne peut pas être complètement évité.  Toutefois, certaines étapes peuvent aider à limiter l'exposition.

    • Porter un masque : le médecin peut recommander à un patient de porter un masque pour inhaler le moins de particules d'Aspergillus possible. Un masque N-95 est un type de masque spécifique qui peut filtrer les petites spores fongiques présentes dans l'air.
    • Éviter les zones extérieures poussiéreuses : limitez l'exposition aux zones poussiéreuses telles que les chemins de terre ou les chantiers et évitez le jardinage ou toute autre activité extérieure impliquant d'être au contact de la saleté et de la terre. Parlez-en à un médecin en cas de doute sur l'innocuité d'une activité en extérieur.
    • Limiter la poussière à l'intérieur : utilisez un chiffon imprégné d'une solution nettoyante (désinfectant ou spray pour surfaces en bois) pour éliminer la poussière et l'empêcher de voler dans l'air. Faites sortir l'enfant de la pièce avant le nettoyage. Évitez d'introduire de la poussière et de la saleté dans la maison avec vos chaussures et vos vêtements. Si vous travaillez en extérieur, douchez-vous et changez de vêtements avant d'avoir le moindre contact avec l'enfant.
    • Filtrer l'air : inspectez et remplacez régulièrement les filtres de la chaudière et du climatiseur. Utilisez un aspirateur équipé d'un filtre HEPA (pour High-Efficiency Particulate Air, filtre à air à très haute efficacité). Un purificateur d'air portable équipé d'un filtre HEPA peut être installé dans la pièce où l'enfant passe le plus de temps.
    • Garder les tapis propres : aspirez souvent les tapis avec un aspirateur équipé d'un filtre HEPA.  Changez le sac ou videz le réservoir de l'aspirateur avant qu'il ne soit trop plein.  Remplacez le tapis s'il est trop encrassé. 
    • Traquer les moisissures : inspectez et nettoyez les zones humides, notamment les douches, les rideaux de douche et les baignoires. Surveillez les moisissures et les champignons qui peuvent se développer là où l'eau s'accumule. 


Révision : juin 2018