Bienvenue dans

Ensemble est une nouvelle ressource qui s'adresse à toute personne touchée par le cancer pédiatrique : patients, parents, membres de la famille et amis.

En savoir plus

Rôle de la recherche sur le cancer

Le cancer n'est pas seulement une maladie des adultes ; il touche également les nourrissons, les enfants et les adolescents. Si le cancer chez l'adulte est relativement courant, le cancer pédiatrique est une maladie rare. Chaque année aux États-Unis, environ 15 000 enfants sont diagnostiqués avec un cancer pédiatrique.

Les cancers pédiatriques les plus courants sont la leucémie, le lymphome et les tumeurs cérébrales. Cependant, plus de 100 types de cancers différents touchent les enfants.

Base de données statistiques SEER* du programme de surveillance, d'épidémiologie et de résultats finaux (SEER) (www.seer.cancer.gov) :Incidence - SEERDonnées de recherche dans 9 régions, soum. nov. 2016 (1973-2014) - Lié au comtéAttributs - TotalÉtats-Unis, 1969-2016, Comtés, Institut National du Cancer, DCCPS, programme de recherche de surveillance, publié en avril 2017, basé sur la soumission de novembre 2016.

Taux de survie des enfants atteints d'un cancer

Au cours des 50 dernières années, de nombreuses avancées ont été réalisées dans le traitement du cancer pédiatrique. Actuellement, aux États-Unis, plus de 80 % des enfants atteints d'un cancer deviennent des survivants à long terme, contre 10 % dans les années 1950.

Même si le taux de guérison de certains cancers est très élevé, d'autres cancers présentent toujours un pronostic défavorable. Les taux de survie peuvent varier considérablement en fonction du type de cancer.

Courbe indiquant un taux de survie à cinq ans pour les enfants âgés de 0 à 19 ans. La courbe débute en 1973 avec un taux de survie d'environ 55 % et se termine en 2008 avec un taux de survie d'environ 85 %.

Base de données statistiques SEER* du programme de surveillance, d'épidémiologie et de résultats finaux (SEER) (www.seer.cancer.gov) :Incidence - SEERDonnées de recherche dans 9 régions, soum. nov. 2016 (1973-2014) - Lié au comtéAttributs - TotalÉtats-Unis, 1969-2016, Comtés, Institut National du Cancer, DCCPS, programme de recherche de surveillance, publié en avril 2017, basé sur la soumission de novembre 2016.

En 1961, le président Kennedy a promis de faire atterrir un astronaute sur la lune, et moins de neuf ans plus tard, la mission a été accomplie. Inspiré par ce projet, en 1971, le président Nixon a signé le National Cancer Act pour déclarer « guerre au cancer ». Toutefois, malgré les progrès accomplis et l'amélioration des taux de guérison, cet objectif de vaincre le cancer n'a pas encore été atteint. 

Si nous pouvons faire atterrir une personne sur la lune en neuf ans, pourquoi la lutte contre le cancer est-t-elle si difficile ? Pour dire les choses simplement, guérir le cancer s'avère beaucoup plus difficile que d'atterrir sur la lune. 

Pour l'objectif Lune, toutes les lois de la physique étaient connues. Atteindre l'objectif Lune était un problème technique, bien que difficile. En revanche, le cancer est une maladie des gènes dans nos cellules. Chacune de nos cellules contient plus de 20 000 gènes qui interagissent de manière complexe et que nous commençons à peine à comprendre. Les mutations de quelques gènes dans ce réseau de milliers de gènes entraînent une multitude d'effets complexes dans la cellule. Le cancer étant une maladie aux formes multiples, la complexité s'en trouve accrue. Même les cancers qui commencent dans le même tissu peuvent être très différents. Aussi, les mutations génétiques varient d'une personne à une autre, de sorte qu'aucun cancer n'est exactement le même.

Types de recherches sur le cancer

Des recherches scientifiques permettent de découvrir comment faire progresser les soins et la guérison du cancer. Les types de recherches sur le cancer sont les suivants :

  • Recherche de base : axée sur les principes sous-jacents du cancer, l'étude du fonctionnement normal des gènes et la façon dont les mutations responsables du cancer entraînent une croissance excessive.
  • Recherche translationnelle : étudie la façon dont les découvertes issues de la recherche peuvent être utilisées (« translatées ») pour développer de nouveaux traitements plus efficaces contre le cancer.
  • Étude clinique : apporte de nouveaux traitements, dispositifs ou procédures aux patients.
  • Recherche démographique : utilise des groupes de personnes importants pour en savoir plus sur les taux de cancer, les facteurs de risque, les soins médicaux et d'autres facteurs importants pour la compréhension du cancer

Le domaine de la recherche sur le cancer pédiatrique rassemble tous ces types de recherches. L'objectif principal est de développer des traitements plus efficaces, et des traitements qui présentent moins d'effets secondaires.

En savoir plus sur les essais cliniques

Chercheurs en oncologie pédiatrique utilisant un microscope en laboratoire

La recherche scientifique permet d'améliorer les traitements et les taux de guérison dans le cancer pédiatrique.

L'avenir de la recherche sur le cancer pédiatrique

Le cancer pédiatrique est un domaine clé de l'initiative nationale Cancer Moonshot. Le 21st Century Cures Act a été adopté par le congrès en décembre 2016 et a autorisé un financement de 1,8 milliard de dollars pour le programme Cancer Moonshot sur une période de 7 ans.

La plupart des recherches actuelles sur le traitement visent à cibler des caractéristiques spécifiques des cellules cancéreuses. Les mutations génétiques dans les cellules cancéreuses offrent des possibilités de développer de nouveaux médicaments appelés traitements ciblés. Les traitements ciblés sont des médicaments qui agissent sur les protéines cellulaires, les récepteurs et d'autres caractéristiques spécifiques à la cellule cancéreuse. L'immunothérapie est un autre domaine prometteur de traitement du cancer. Ces traitements utilisent le système immunitaire de l'organisme pour lutter contre le cancer en déclenchant une réponse immunitaire ou en rééduquant le système immunitaire afin qu'il attaque les cellules cancéreuses. Des essais cliniques en cours étudient également la façon d'associer les patients aux thérapies en vue de traiterle canceret de réduire les risques de récidive tout en atténuant les effets secondaires et les effets tardifs.

Alors qu'un nombre croissant de survivants d'un cancer pédiatrique continuent de vivre longtemps, la contribution à la qualité de vie et l'amélioration des soins à long terme deviennent de plus en plus importants. Il est également nécessaire d'améliorer l'accès à des soins médicaux de haute qualité pour tous les enfants à travers le monde. Grâce à de meilleurs traitements et à un accès accru aux soins, un plus grand nombre d'enfants survivront à un cancer pédiatrique.

À la pointe de la recherche, du développement et du financement du cancer pédiatrique

Kavita Dhodapakar, directrice du programme d'immuno-oncologie pédiatrique au Children's Healthcare d'Atlanta et Jinghui Zhang, présidente du département de biologie computationnelle au St. Jude Children's Research Hospital rejoignent Olga Khazan, rédactrice de The Atlantic pour discuter de nouveaux domaines d'étude dans le traitement du cancer pédiatrique.


Révision : juin 2018