Bienvenue dans

Ensemble est une nouvelle ressource qui s'adresse à toute personne touchée par le cancer pédiatrique : patients, parents, membres de la famille et amis.

En savoir plus

Effets tardifs sur la vessie

La plupart des survivants à un cancer pédiatrique ne rencontrent pas de problèmes avec leur vessie en raison de leur traitement contre le cancer. Cependant, certains traitements peuvent affecter le fonctionnement de la vessie.

Fonctionnement de la vessie

La vessie est l'organe qui stocke l'urine du corps. Les reins éliminent les déchets du sang et produisent de l'urine. L'urine passe par des tubes appelés uretères jusqu'à la vessie. Ensuite, l'urine est éliminée du corps par l'urètre.

Illustration des reins et de la vessie et de leur connexion. Les glandes surrénales se trouvent au-dessus des reins. La vessie se trouve en bas, reliée aux reins par les uretères.

Les reins éliminent les déchets du sang et produisent de l'urine. L'urine passe par des tubes appelés uretères jusqu'à la vessie. Ensuite, l'urine est éliminée du corps par l'urètre.

Traitements contre le cancer pouvant causer des problèmes urinaires

Problèmes urinaires susceptibles de survenir

  1. Des saignements dans la vessie (cystite hémorragique) peuvent se produire par intermittence pendant des mois, voire des années, après la fin du traitement contre le cancer. La plupart des cystites hémorragiques surviennent pendant le traitement contre le cancer. Mais elles peuvent également devenir un problème chronique et récurrent.

    Dans ce cas, la couleur de l'urine peut être légèrement rosée à rouge vif. Certaines personnes peuvent avoir l'impression de devoir uriner fréquemment ou de ne pas éliminer toute l'urine. La plupart des gens ne ressentent pas de douleur.

    Parfois, les tests sont le seul moyen de détecter le sang dans l'urine.

    Les patients doivent informer leur prestataire de soins lorsque cette pathologie survient.

  2. La fibrose de la vessie est un tissu cicatriciel dans la vessie. Il peut s'accumuler et provoquer un épaississement des parois de la vessie. La pression à l'intérieur de la vessie peut augmenter et affecter sa capacité à stocker et vider l'urine.

    Les symptômes peuvent inclure des difficultés à vider la vessie, des fuites d'urine ou la présence de sang dans l'urine. Parfois, la pathologie n'a pas de symptômes.

    Les prestataires de soins principaux peuvent adresser les patients à un urologue s'ils présentent des symptômes de la pathologie ou s'ils sont susceptibles de la développer.

    Une échographie peut montrer le tissu cicatriciel. Un urologue peut effectuer une cystoscopie, permettant ainsi au médecin de regarder directement dans la vessie à l'aide d'un tube fin et éclairé.

  3. Le traitement du cancer provoque rarement un cancer de la vessie.

    Le symptôme le plus courant est la présence de sang dans l'urine. Les patients peuvent également avoir besoin d'uriner rapidement ou fréquemment. Les symptômes d'un cancer avancé sont des douleurs au-dessus de la vessie, dans la zone génitale ou dans les os.

    Les survivants présentant ces symptômes doivent consulter leur prestataire de soins.

  4. Une vessie neurogène est une fonction anormale de la vessie causée par des lésions des nerfs qui contrôlent la fonction de la vessie. Cette pathologie peut entraîner une sous-activité (pas de vidage complet) ou une suractivité (vidage trop fréquent ou trop rapide) de la vessie. Les personnes atteintes de vessie neurogène présentent également un risque plus élevé d'infections des voies urinaires et de lésions rénales.

Ayez connaissance de vos risques et surveillez votre santé

Les survivants d'un cancer pédiatrique doivent passer des examens physiques annuels. Ils doivent partager une copie de leur plan de soins pour les survivants avec leur médecin.

Ils doivent signaler immédiatement les symptômes urinaires à un prestataire de soins principal. Ces symptômes incluent :

  • Présence de sang dans l'urine (urine rose ou rouge)
  • Miction fréquente ou urgente
  • Difficulté à uriner
  • Vidage incomplet de la vessie
  • Douleur pendant la miction

Les survivants doivent appeler leur prestataire de soins chaque fois qu'ils voient du sang dans leur urine ou rencontrent d'autres problèmes de miction. Le prestataire peut effectuer des tests d'urine pour examiner l'urine et vérifier l'absence d'infection.

Boire plus de liquides peut aider à vider la vessie. Toutefois, si vous avez des problèmes rénaux ou cardiaques, consultez votre médecin avant de boire plus de liquides.

Évitez le café, le thé, les boissons au cola et les autres boissons contenant de la caféine.


Révision : juin 2018