Bienvenue dans

Ensemble est une nouvelle ressource qui s'adresse à toute personne touchée par le cancer pédiatrique : patients, parents, membres de la famille et amis.

En savoir plus

Acquisition par tomodensitométrie (TDM)

La tomodensitométrie (TDM) est un test d'imagerie qui utilise des ordinateurs et des rayons X pour produire des images détaillées de l'intérieur du corps. Dans le cadre du cancer pédiatrique, la tomodensitométrie peut être utilisée pour aider à diagnostiquer une tumeur, fournir des informations sur le stade d'un cancer, observer la réponse au traitement, guider les procédures telles qu'une biopsie et aider à planifier les traitements par radiothérapie.

Au cours d'une acquisition TDM, plusieurs images sont prises sous différents angles, généralement en très peu de temps, lorsque la partie du corps (comme la tête, le thorax, l'abdomen ou le corps entier) est acquise. Les images transversales peuvent être visualisées sur un écran d'ordinateur, imprimées sur film ou transférées sur un CD ou un DVD. Elles peuvent être reformatées dans plusieurs plans et transformées en images tridimensionnelles.

À quoi peuvent s'attendre les patients lors d'un rendez-vous pour une tomographie ?

Les patients atteints d'un cancer pédiatrique entrent dans l'appareil de TDM accompagnés d'un spécialiste de l'enfance qui leur explique le déroulement du test. Un parent reste également à proximité.

Une acquisition TDM prend souvent quelques secondes, mais peut être répétée en cas d'injection d'un produit de contraste par voie intraveineuse.

Chaque centre pédiatrique dispose de ses propres procédures, mais généralement la tomodensitométrie se déroule comme suit : 

  • Enregistrement : tout d'abord, le patient et le parent s'enregistreront au comptoir d'enregistrement, puis patienteront dans la salle d'attente jusqu'à ce que le patient soit appelé. Il est important d'arriver quelques minutes plus tôt pour l'enregistrement afin que le patient soit prêt pour l'acquisition à l'heure du rendez-vous.
  • Rencontre avec le technicien en TDM : lorsqu'il sera temps d'effectuer l'acquisition, un technicien en TDM accompagnera le patient et le parent dans une salle spéciale qui abrite l'appareil de tomodensitométrie. Un spécialiste de l'enfance peut également vous aider à expliquer le processus au patient et à répondre aux questions. Un parent peut généralement rester avec le patient pendant l'acquisition à condition qu'il revête un tablier de plomb pour se protéger des rayonnements.
  • Préparation de l'acquisition : si les patients portent des vêtements et des accessoires contenant du métal, tels que des ceintures, des fermetures éclair, des boutons, des accessoires pour cheveux, une montre, des bijoux ou une prothèse dentaire amovible, ils seront invités à les retirer. Il est préférable de porter des vêtements amples et confortables qui ne contiennent pas d'éléments métalliques et de laisser tout accessoire métallique à la maison. Parfois, il sera demandé aux patients de revêtir une blouse d'hôpital.
Le technicien en TDM administre le produit de contraste à un patient atteint d'un cancer pédiatrique accompagné de sa mère.

Parfois, un produit de contraste est nécessaire pour rendre les images encore plus claires et détaillées.

  • Produit de contraste : parfois, un produit de contraste est nécessaire pour rendre les images encore plus claires et détaillées. Ces produits sont des liquides transparents qui peuvent être avalés ou injectés par voie intraveineuse. Les liquides à prendre par voie orale peuvent avoir un goût et une odeur bizarres. Si le produit de contraste est administré par voie intraveineuse, il peut procurer une sensation de chaleur lorsqu'il pénètre dans la veine. 
  • Durée de l'acquisition : l'acquisition TDM ne prend que quelques secondes, mais peut être répétée en cas d'injection d'un produit de contraste par voie intraveineuse. L'examen complet, selon sa complexité, peut prendre de 10 à 20 minutes.  
  • Sédation : un sédatif ne sera administré que si le patient a besoin de rester immobile pendant l'acquisition. Il est très important de rester allongéet immobilepour que les images soient nettes. Si le patient bouge ou parle pendant l'acquisition, l'image peut être floue et l'acquisition devra être répétée. Demander au patient de faire semblant de dormir ou d'être une statue peut être utile. Les patients plus âgés peuvent être invités à retenir leur respiration pendant un moment.
  • Ce qui se passe pendant l'acquisition : la machine a la forme d'un grand doughnut avec un lit spécial, également appelé table, placé au centre. Le technicien en TDM positionnera le patient sur la table. Cette table peut se déplacer vers le haut, le bas, l'avant et l'arrière, de sorte que le patient se trouve à l'emplacement approprié pour l'acquisition. Un coussin sera placé sous sa tête et une large ceinture de sécurité souple sera installée pour aider le patient à rester immobile et dans la bonne position.  Dans certains cas, le technicien peut placer des serviettes autour de la tête du patient et une petite ceinture souple au niveau du front pour aider le patient à rester immobile. La plupart des centres pédiatriques permettent aux patients d'apporter un objet réconfortant, tel qu'un animal en peluche ou une couverture. Pendant la procédure, le technicien en TDM rejoindra une salle adjacente où il pourra voir, entendre et parler au patient.  
  • Ce que le patient verra et entendra : au démarrage de l'acquisition, le patient verra les lignes rouges de la caméra. L'appareil de tomodensitométrie émettra un bruit sourd au démarrage, et un sifflement ou un bruissement au fur et à mesure que la caméra se déplacera autour du corps du patient. La caméra ne touche pas le patient et le patient ne ressentira rien lorsque les détecteurs recueilleront les données pour produire des images. GénéralementLe parent peut tenir la main du patient ou rester près du patient pendantl'acquisitiondes clichés. 
  • Après l'examen : une fois l'examen terminé, le technicien enlèvera les ceintures de sécurité et déconnectera la perfusion le cas échéant. Le patient peut alors descendre de la table et quitter la salle. 
  • Résultats de l'examen : un médecin, qu'on appelle un radiologue examinera les images et enverra un compte rendu officiel au médecin ayant prescrit l'examen.  
  • Rencontre avecle médecin : le médecin discutera des résultats de la TDM avec le patient et la famille le lendemain ou quelques jours après l'examen. 
  • Suivi : des examens de suivi peuvent s'avérer nécessaires. Votre médecin vous expliquera la raison exacte pour laquelle un autre examen est demandé. Par exemple, les examens de suivi sont parfois la meilleure façon de voir si le traitement fonctionne. 
Vérifiez auprès de votre centre de soins si les patients peuvent apporter un objet réconfortant tel qu'un animal en peluche ou une couverture.

Vérifiez auprès de votre centre de soins si les patients peuvent apporter un objet réconfortant tel qu'un animal en peluche ou une couverture.

Que doivent faire les patients et les parents pour s'assurer que le rendez-vous se déroule correctement ?

  • Les patients doivent porter des vêtements amples et confortables sans fermeture à glissière ou à pression métallique. Ils ne doivent pas porter de montre, de bijoux ou d'accessoires pour cheveux en métal. Le métal s'affiche sur les acquisitions TDM et peut obstruer les éléments que le médecin souhaite observer. Ils ne doivent pas porter de lunettes, en particulier pour les examens TDM de la tête. 
  • Présentez-vous quelques minutes avant l'heure du rendez-vous afin d'avoir le temps de procéder à l'enregistrement.
  • Les parents doivent informer le personnel soignant de leur enfant en cas :  
    • d'allergie au produit de contraste ou à l'iode ;
    • de risque de grossesse ;
    • de claustrophobie ;
    • de besoins comportementaux spécifiques ; 
    • de diabète ou de problèmes rénaux.
La tomodensitométrie du thorax ne montre aucun signe d'ostéosarcome métastatique chez le patient pédiatrique.

La tomodensitométrie claire du thorax ne montre aucun signe d'ostéosarcome métastatique chez le patient pédiatrique.

La tomodensitométrie du thorax montre la présence d'un neuroblastome chez le patient pédiatrique.

Tomodensitométrie du thorax d'un patient présentant un neuroblastome de stade 1

Tomodensitométrie abdominale d'un patient pédiatrique présentant des signes de lymphome non hodgkinien

Tomodensitométrie abdominale d'un patient pédiatrique atteint d'un lymphome non hodgkinien

Quels sont les avantages/risques d'une acquisition TDM ?

Avantages

Les images TDM des organes internes, des os, des tissus mous et des vaisseaux sanguins fournissent des images plus détaillées que les rayons X traditionnels, en particulier des tissus mous et des vaisseaux sanguins. Les images transversales générées pendant une acquisition TDM peuvent être reformatées dans plusieurs plans et transformées en images tridimensionnelles. Les acquisitions fournissent aux médecins une mine d'informations pour faciliter le diagnostic et le traitement du cancer chez les enfants.

Risques

Les acquisitions TDM utilisent une petite quantité de rayonnement qui est ajustée en fonction de l'âge et de la taille de l'enfant. La plupart des centres disposent de stratégies élaborées pour réduire la dose de rayonnement, spécialement définies pour chaque cas. 

L'exposition au rayonnement des acquisitions TDM affecte les enfants différemment des adultes. Les enfants sont plus sensibles au rayonnement en raison de leur corps en pleine croissance et du taux de division de leurs cellules. De plus, leur durée de vie est plus longue que celle des adultes. Ils ont donc plus de temps pour développer des effets secondaires liés au rayonnement parmi lesquels le très faible risque de développer un cancer. Selon le National Institutes of Health, le risque à vie de cancer engendré par une seule tomodensitométrie est très faible (environ 1 cas pour 10 000 acquisitions chez l'enfant). Le risque augmente lorsque plusieurs TDM sont effectuées.

Trois questions clés que les parents peuvent poser aux prestataires de soins concernant la protection contre les rayonnements :

  1. Pourquoi cet examen est-il nécessaire ?
  2. Les résultats changeront-ils les décisions thérapeutiques ?
  3. Existe-t-il un autre examen qui n'implique pas de rayonnement ?

Si la TDM est médicalement nécessaire, les experts affirment que les avantages sont supérieurs au risque à court terme d'exposition aux rayonnements.

En cas de questions sur la sécurité de la TDM, consultez un médecin.


Révision : juin 2018