Bienvenue dans

Ensemble est une nouvelle ressource qui s'adresse à toute personne touchée par le cancer pédiatrique : patients, parents, membres de la famille et amis.

En savoir plus

Risque héréditaire et tests génétiques

La prédisposition au cancer signifie que certaines personnes ont plus de chances de développer un cancer en raison d'une maladie génétique. Parfois, les individus sont les premiers de la famille à présenter la maladie génétique, tandis que d'autres fois, ils l'ont hérité d'un ou des deux parents.

Actuellement, on pense qu'environ 8 à 10 % des cas de cancer pédiatrique sont dus à une maladie génétique sous-jacente.  En outre, le simple fait qu'une personne présente une maladie génétique ne signifie pas qu'elle développera automatiquement un cancer.

Si le cancer est causé par une maladie génétique sous-jacente, cette information est importante, car cela signifie que :

  • Les patients peuvent avoir besoin d'une surveillance plus fréquente, telle que des tests d'imagerie diagnostique (radiologie) et des examens sanguins, de sorte que tout cancer susceptible de se développer puisse être décelé à un stade précoce, ce qui le rendra plus facile à traiter et facilitera sa guérison. Les patients peuvent également être candidats pour des interventions chirurgicales visant à réduire les risques.
  • Les patients doivent tout particulièrement mettre l'accent sur l'adoption d'habitudes saines en gardant à l'esprit la prévention du cancer, comme l'utilisation de crème solaire ou le fait de ne pas fumer.
  • D'autres membres de la famille peuvent présenter la mutation génétique héréditaire et avoir la possibilité d'être dépistés.
  • Disposer de ces informations peut aider à déterminer si les membres de la famille sont également exposés à des risques.

Qui doit faire l'objet de tests génétiques ?

Les tests génétiques peuvent être envisagés pour

  • Un enfant qui est atteint d'un cancer pouvant être associé à une maladie génétique spécifique.
  • Un enfant qui n'est pas atteint de cancer, mais qui, en fonction de caractéristiques physiques ou cliniques, peut avoir une maladie génétique augmentant le risque d'en développer un.
  • Les enfants et les adolescents dont un membre de la famille proche est atteint d'une maladie génétique liée à certains cancers.
Érable japonais en automne.

Présenter une maladie génétique ne signifie pas que l'individu développera automatiquement un cancer.

Comment puis-je en savoir plus sur les risques pour ma famille ?

Tout d'abord, rassemblez les antécédents médicaux de votre famille, en particulier de vos parents, enfants, sœurs, frères, grands-parents, tantes, oncles et cousins germains, en particulier de ceux qui ont eu un cancer.

  • Informez-vous sur le type de cancer que le membre de la famille avait et l'âge de la personne au moment du diagnostic.
  • Si un membre de la famille présentait un cancer dans plusieurs parties du corps, essayez de savoir si les médecins pensaient qu'il s'agissait d'un type de cancer qui s'était étendu ou d'un autre type de cancer qui s'est déclenché indépendamment.
  • Si le cancer s'est déclenché dans les yeux, les seins, les poumons, les reins ou les glandes surrénales, essayez de savoir si un seul de ces organes ou les deux étaient affectés.
  • Si des membres de la famille ont subi des tests génétiques, demandez une copie de leurs résultats.
  • Essayez également d'obtenir une copie des dossiers médicaux du cancer des membres de votre famille.

Si vous apprenez qu'il existe des antécédents de cancer au sein de votre famille, parlez-en avec votre médecin et demandez éventuellement de l'aide à un conseiller en génétique ou un autre professionnel de la génétique.


Révision : juin 2018