Bienvenue dans

Ensemble est une nouvelle ressource qui s'adresse à toute personne touchée par le cancer pédiatrique : patients, parents, membres de la famille et amis.

En savoir plus

Nutrition entérale (alimentation par sonde)

Qu'est-ce que la nutrition entérale ?

Pendant le traitement et le rétablissement d'un cancer, les enfants peuvent ne pas être en mesure d'obtenir toutes les calories et tous les nutriments dont ils ont besoin par la bouche. L'alimentation par sonde, ou nutrition entérale, fournit une alimentation sous forme liquide ou de formule à l'aide d'une sonde placée dans l'estomac ou l'intestin. Certains médicaments peuvent également être administrés via la sonde d'alimentation.

Il existe généralement deux façons de poser les sondes d'alimentation :

  1. Par le nez (non chirurgical)
  2. Par une petite entaille ou une incision dans l'abdomen (chirurgical)

Les sondes d'alimentation les plus courantes incluent les sondes nasogastriques (sondes NG) et les sondes de gastrostomie (sondes G). Cependant, il existe plusieurs types de sondes d'alimentation en fonction de leur positionnement et de la façon dont elles ont été posées dans le système digestif.

Parfois, un patient n'est tout simplement pas en mesure d'ingérer suffisamment de calories ou de protéines par la bouche. Ce n'est pas de sa faute. Il est important d'aider les enfants à comprendre que le soutien nutritionnel n'est pas une punition. La plupart des enfants s'adaptent bien à une sonde d'alimentation. Il est important d'empêcher l'enfant de toucher ou de tirer sur la sonde. Suivez les instructions relatives aux soins cutanés autour du site de la sonde pour éviter les irritations ou les infections.

Nourrisson atteint d'un cancer souriant avec une sonde NG visible

Une sonde nasogastrique est insérée dans l'estomac ou l'intestin grêle par le nez et dans la gorge.

Types de sondes d'alimentation

Une sonde d'alimentation se connecte à l'estomac ou à l'intestin grêle. L'emplacement dépendra de la capacité du patient à tolérer la formule et à digérer les nutriments. La sonde est si possible placée dans l'estomac pour une digestion plus normale.

Il existe 5 types de sondes d'alimentation :

Sonde nasogastrique (sonde NG). Une sonde NG est insérée dans l'estomac à travers le nez. La sonde passe dans la gorge, l'œsophage et arrive dans l'estomac.

Sonde nasojéjunale (sonde NJ). Une sonde NJ est similaire à une sonde NG, mais la sonde continue à traverser l'estomac jusqu'à l'intestin grêle.

Sonde de gastrostomie (sonde G). Une sonde G est insérée par une petite incision dans la peau. La sonde traverse la paroi abdominale et pénètre directement dans l'estomac.

Sonde de gastrostomie-jéjunostomie (sonde GJ). Une sonde GJ est insérée dans l'estomac comme une sonde G, mais la sonde s'étend à travers l'estomac jusqu'à l'intestin grêle.

Sonde de jéjunostomie (sonde J). Une sonde J passe par une petite incision pour aller dans la paroi abdominale et placer la sonde d'alimentation directement dans l'intestin grêle.

Les sondes d'alimentation nasales, y compris les sondes NG et NJ, sont généralement utilisées lorsque l'alimentation par sonde est nécessaire pour une durée relativement courte, généralement inférieure à 6 semaines. La sonde s'étend d'une narine et est fixée à la peau à l'aide d'un adhésif médical. Les sondes NG et NJ présentent plusieurs avantages, notamment un risque d'infection moindre et une facilité de pose. Cependant, la sonde doit être fixée sur le visage, ce qui peut gêner certains enfants. D'autres enfants peuvent avoir des problèmes avec les sondes nasales en raison d'irritations de la peau et des membranes muqueuses du fait de la chimiothérapie.

Les sondes posées chirurgicalement (sonde G, sonde J, sonde GJ) sont utilisées plus longtemps ou si un enfant ne peut pas avoir de sonde nasale. L'ouverture sur l'abdomen où la sonde est placée est appelée une stomie. À l'extérieur du corps, les patients disposent d'une sonde longue ou d'une sonde « bouton » ou « à profil bas ». Une fois guérie, la stomie ne doit pas être douloureuse et les enfants doivent être en mesure d'effectuer la plupart des activités les plus fréquentes.

La stomie ne doit pas être douloureuse une fois guérie. Les enfants doivent être en mesure d'effectuer la plupart des activités les plus fréquentes. Sur cette photo, un enfant avec une sonde G marche avec sa mère le long d'un sentier à la recherche d'insectes.

La stomie ne doit pas être douloureuse une fois guérie. Les enfants doivent être en mesure d'effectuer la plupart des activités les plus fréquentes.

Effets secondaires de l'alimentation par sonde

Les effets secondaires les plus fréquents de l'alimentation par sonde sont les nausées, les vomissements, les crampes d'estomac, la diarrhée, la constipation et les ballonnements.

D'autres effets secondaires possibles sont les suivants :

  • Infection ou irritation à l'endroit où se trouve la sonde
  • La sonde se déplace hors de sa position ou se déloge
  • La formule pénètre dans les poumons.

La plupart des effets secondaires peuvent être évités en suivant les instructions d'entretien et d'alimentation.

Nutrition des enfants par sondes d'alimentation

Un diététicien ou nutritionniste agréé s'assure que les besoins nutritionnels spécifiques de l'enfant sont satisfaits. Pour les patients atteints d'un cancer pédiatrique, une sonde d'alimentation est souvent utilisée en complément de ce que l'enfant peut manger par la bouche. D'autres patients peuvent recevoir tous les nutriments par le biais d'une sonde d'alimentation.

Une formule qui prend en compte les éléments suivants sera prescrite :

  • Calories
  • Hydratation
  • Glucides
  • Lipides
  • Protéines
  • Vitamines et minéraux

De nombreux patients peuvent être alimentés via des formules standard. Pour les nourrissons, le lait maternel est souvent préférable. D'autres enfants ont besoin de formules spéciales pour des problèmes médicaux tels que les allergies, le diabète ou les problèmes digestifs.

Il est important que les familles travaillent en étroite collaboration avec leur professionnel de la nutrition. Les besoins nutritionnels peuvent varier en fonction des facteurs de santé et des effets secondaires tels que les vomissements ou la diarrhée.

Comment alimenter par voie entérale

Il existe 3 manières principales d'alimenter par voie entérale : alimentation en bolus, alimentation continue et alimentation par gravité.

Alimentation en bolus : pour l'alimentation en bolus, de grandes doses de formule sont administrées plusieurs fois par jour par le biais de la sonde d'alimentation. Cette méthode est ce qui se rapproche le plus d'une routine alimentaire normale.

Alimentation continue : pour l'alimentation continue, une pompe électronique est utilisée pour distribuer de petites quantités de formule sur plusieurs heures. Certains enfants peuvent avoir besoin d'une alimentation continue pour réduire les nausées et les vomissements.

Alimentation par gravité : pour l'alimentation par gravité, une poche d'alimentation est placée sur une potence pour intraveineuse et une quantité définie de formule s'écoule lentement à travers la sonde. La durée varie en fonction du patient.

Alimentation entérale à domicile

Les enfants peuvent rentrer chez eux avec une sonde d'alimentation. L'équipe de soins s'assurera que les familles savent alimenter et entretenir la sonde d'alimentation. Les familles doivent surveiller les problèmes suivants :

  • Prise ou perte de poids
  • Vomissements ou diarrhées
  • Déshydratation
  • Infection

Les équipements et fournitures dont les familles peuvent avoir besoin sont les suivants :

  • Formules : la plupart des formules sont prêtes à l'emploi. Certaines formules sont disponibles sous forme de poudre ou de liquide que vous mélangez à de l'eau. 
  • Seringue
  • Adaptateur de sonde gastrique (si votre enfant dispose d'un bouton pour une nutrition entérale à long terme)
  • Pompe d'alimentation (en cas d'alimentation continue)
  • Poche de formule avec tubulure (en cas d'alimentation continue)
  • Potence pour intraveineuse (en cas d'alimentation par gravité)

Rappels généraux concernant l'alimentation entérale à domicile :

  • Lavez-vous toujours les mains avec du savon et de l'eau avant d'alimenter votre enfant.
  • Assurez-vous que la tête de l'enfant est positionnée plus haut que l'estomac.
  • Jetez toute formule prête à l'emploi ou préparée qui a été ouverte et conservée au réfrigérateur pendant 24 heures ou plus.
  • Réfrigérez la formule composée et jetez-la après 24 heures.
  • Il n'est pas nécessaire de réfrigérer les formules prêtes à l'emploi.
  • Ne laissez pas la seringue se vider complètement pendant l'alimentation.
  • Lavez la seringue (et l'adaptateur s'il est utilisé) à l'eau chaude et au produit vaisselle après chaque utilisation.
  • Pendant l'alimentation, vérifiez qu'il n'y a pas de nausées, de vomissements, de gonflement de l'estomac ou d'irritabilité. Si cela se produit, arrêtez l'alimentation et appelez immédiatement le médecin.
  • Vérifiez que la peau autour du site de pose ne présente pas de signes d'irritation ou d'infection.


Révision : novembre 2018