Bienvenue dans

Ensemble est une nouvelle ressource qui s'adresse à toute personne touchée par le cancer pédiatrique : patients, parents, membres de la famille et amis.

En savoir plus

Ponction lombaire

Une ponction lombaire est une procédure médicale courante parfois utilisée dans le diagnostic du cancer pédiatrique. Elle est également appelée « PL ».

Au cours de la procédure, un médecin, une infirmière praticienne ou un autre professionnel de santé qualifié prélève un petit échantillon de liquide autour de la colonne vertébrale à l'aide d'une aiguille fine.

Ce liquide est appelé liquide céphalorachidien ou LCR. Il entoure et protège le cerveau et la moelle épinière. L'analyse du LCR peut indiquer si le patient est atteint d'une maladie ou d'une infection. Le corps produit du LCR en permanence. Le corps du patient remplace rapidement la petite quantité prélevée lors de la ponction lombaire.

Déroulement de la procédure

  • Environ 1 heure avant la ponction lombaire, un prestataire de soins peut appliquer une crème anesthésiante sur la zone de test. Dans la plupart des cas, le patient reçoit également des médicaments pour l'aider à dormir pendant le test.
  • Si le patient est éveillé, il peut recevoir une injection de médicament anesthésiant liquide sur la zone de test. Pour ce faire, il est soit couché, soit assis sur le bord d'un lit.
  • Le prestataire de soins palpe le bas du dos du patient pour trouver l'endroit où placer l'aiguille. Il nettoie le dos du patient avec un antiseptique, ce qui peut provoquer une sensation de froid. Le prestataire de soins peut placer une feuille de plastique appelée « champ » sur le dos du patient afin que seule la zone de test soit visible.
  • Il insère ensuite l'aiguille à l'endroit approprié. L'aiguille est creuse avec une aiguille plus petite à l'intérieur. Lorsque la plus grosse aiguille est en place, le médecin fait sortir la plus petite. Ce processus permet au liquide de s'écouler dans des tubes à essai. Il ne faut pas plus de 10 minutes pour recueillir le liquide. Le prestataire de soins retire ensuite l'aiguille, nettoie la zone et applique un bandage.
Patient couché sur le côté avec l'aiguille insérée dans la colonne vertébrale pour la ponction lombaire

Pour ce faire, il est soit couché, soit assis sur le bord d'un lit.

Illustration montrant une aiguille à ponction lombaire insérée dans la colonne vertébrale pour prélever l'échantillon de liquide céphalorachidien.

L'analyse du liquide céphalorachidien peut indiquer si le patient est atteint d'une maladie ou d'une infection.

Sensations du patient

  • Si le patient est éveillé, il peut ressentir un léger pincement et une certaine gêne.
  • Certains patients disent que la procédure de ponction lombaire n'est pas douloureuse.


Révision : juin 2018