Bienvenue dans

Ensemble est une nouvelle ressource qui s'adresse à toute personne touchée par le cancer pédiatrique : patients, parents, membres de la famille et amis.

En savoir plus

Immunité, maladie et infection

Qu'est-ce que le système immunitaire ?

Le système immunitaire est le mécanisme de défense du corps contre les infections. Il forme un réseau de cellules, de tissus et d'organes spéciaux qui s'associent pour protéger le corps contre certains « envahisseurs » ou germes. Ces germes ou agents pathogènes incluent les bactéries, les parasites, les virus et les champignons. Dans la plupart des cas, l'organisme peut se défendre contre les attaques nuisibles. Certaines personnes ont des systèmes immunitaires faibles et ne peuvent pas se défendre contre les germes.

La première ligne de défense du système immunitaire est un bouclier qui empêche les germes de pénétrer dans le corps. En servant de barrière physique contre les attaques, la peau est la principale armure du corps. Les parois des tractus respiratoire et digestif (membranes muqueuses) empêchent également l'introduction d'agents pathogènes nocifs.

Sur cette illustration, les cellules neutrophiles détectent les bactéries, traversent le vaisseau sanguin jusqu'au site d'infection et détruisent les bactéries repérées.

Les globules blancs, appelés neutrophiles, patrouillent dans le corps via le sang et le système lymphatique pour repérer et détruire les germes ou agents pathogènes responsables de la maladie.

Que se passe-t-il si un agent pathogène parvient à contourner le bouclier ? C'est la deuxième ligne de défense de l'organisme qui prend le relais. Les cellules spéciales du système immunitaire patrouillent dans le corps via le sang et le système lymphatique pour repérer et détruire les agents pathogènes.

Un envahisseur qui provoque une réponse du système immunitaire est appelé un antigène. Certaines cellules immunitaires interviennent pour attaquer tout agent pathogène envahissant. D'autres cellules sont formées pour reconnaître et mémoriser des agents pathogènes spécifiques. Le système immunitaire produit des anticorps qui se fixent sur des antigènes spécifiques afin de les détruire. C'est ainsi qu'agissent les immunisations ou vaccins pour nous protéger contre certaines maladies.

  1. Empêcher
  2. Patrouiller
  3. Alerter
  4. Détruire
 

Les ressources du système immunitaire

Patient atteint d'un cancer portant un masque facial

Certains patients peuvent avoir besoin de porter des masques spéciaux pour filtrer les germes, les poussières et les spores présents dans l'air.

Le cancer et le système immunitaire

Le cancer et les traitements anticancéreux peuvent affaiblir le système immunitaire. C'est pourquoi un enfant atteint d'un cancer risque davantage de contracter une infection ou une maladie. On dit d'une personne dont le système immunitaire est faible qu'elle est immunodéprimée.

Quel est l'impact du cancer sur l'immunité ?

Le cancer peut réduire l'immunité de plusieurs façons :

  • Le cancer ou le traitement anticancéreux peut réduire le nombre de cellules immunitaires disponibles pour lutter contre les infections.
  • Les traitements anticancéreux, dont la radiothérapie et certains médicaments, peuvent fragiliser la peau ou les membranes qui tapissent la bouche et le tractus digestif.
  • Les procédures et dispositifs médicaux tels que les cathéters constituent une porte d'entrée par laquelle les germes peuvent pénétrer dans le corps.

Les infections chez les patients atteints d'un cancer

Pour les patients atteints d'un cancer dont le système immunitaire est affaibli, les infections peuvent être très dangereuses pour plusieurs raisons.

  • Les symptômes d'une infection peuvent être difficiles à reconnaître. Les signes d'infection habituels incluent les rougeurs, le gonflement, la douleur et la fièvre. Chez les patients dont l'immunité est faible, une infection peut se manifester seulement par de la fièvre.
  • Il est possible que le corps ne réagisse pas rapidement à l'infection. Le système immunitaire ne fonctionnant pas, la maladie peut tarder à guérir.
  • Parfois, une infection peut se propager rapidement, car les globules blancs ne sont pas assez nombreux pour lutter contre l'infection. Quel que soit le signe d'infection, les personnes dont le système immunitaire est faible doivent consulter un médecin.

Globules blancs

Les globules blancs (leucocytes) font partie des cellules les plus importantes du système immunitaire. Les globules blancs sont produits dans la moelle osseuse et circulent dans tout le corps via le système lymphatique. Leur rôle principal est de lutter contre les infections et les maladies. La numération des globules blancs (NGB) est un test permettant de mesurer le nombre de globules blancs dans le sang d'un patient. Un faible nombre de globules blancs expose une personne à un risque d'infection.

Illustration présentant les organes du système lymphatique : ganglions cervicaux, vaisseaux lymphatiques, ganglions axillaires, ganglions inguinaux, rate, thymus et amygdales.

Le système lymphatique est un réseau composé de ganglions, de glandes et de vaisseaux qui transportent les globules blancs dans le corps pour lutter contre les infections.


Révision : juin 2018