Bienvenue dans

Ensemble est une nouvelle ressource qui s'adresse à toute personne touchée par le cancer pédiatrique : patients, parents, membres de la famille et amis.

En savoir plus

Mise en place de la sonde NG et de la sonde NJ

La mise en place d'une sonde d'alimentation à travers le nez est une procédure courante chez les enfants atteints d'un cancer. Une sonde creuse, fine et flexible passe par le nez et descend dans l'œsophage jusqu'à l'estomac (sonde NG) ou l'intestin (sonde NJ ou ND). Cela permet d'apporter un soutien nutritionnel et d'administrer des médicaments par la sonde d'alimentation. Des sondes nasogastriques peuvent également être utilisées pour éliminer l'air ou d'autres contenus de l'estomac.

Si la sonde d'alimentation est placée sous anesthésie, les patients ne doivent pas manger ou boire quoi que ce soit par la bouche pendant la durée spécifiée avant l'intervention. Il est très important de suivre ces instructions NPO (diète absolue). Les patients peuvent également recevoir des instructions NPO (diète absolue) après la procédure.

  1. Les sondes NG sont généralement placées au chevet du patient lorsque celui-ci est éveillé. Il est important que les patients respirent normalement et restent détendus pendant l'intervention. L'ingestion d'air ou d'eau par une paille peut aider à faire avancer la sonde jusqu'à sa bonne position.

    Pour les patients éveillés pendant l'intervention, la mise en place de la sonde NG implique les étapes générales suivantes :

    • Le patient sera positionné avec la tête relevée ou en position assise droite.
    • Les enfants peuvent recevoir un médicament pour les aider à se détendre pendant l'intervention. Dans certains cas, un anesthésique topique peut être utilisé pour réduire la douleur ou les hauts-le-cœur.
    • La longueur appropriée de sonde est estimée en fonction de l'âge et des mesures corporelles.
    • L'extrémité de la sonde d'alimentation sera lubrifiée pour faciliter son passage.
    • Il sera demandé au patient de regarder vers le bas de façon à ce que le menton soit rentré vers le thorax.
    • Une infirmière ou un autre membre de l'équipe de soins tiendra la sonde et la placera dans une narine. La sonde sera avancée lentement dans le passage nasal.
    • Le patient devra avaler ou boire une gorgée d'eau. Cela permet à la sonde d'avancer jusqu'à sa bonne position.
    • Un test du contenu de l'estomac ou une radiothérapie est utilisé pour s'assurer que la sonde est correctement placée.
    • La sonde est fixée au visage à l'aide d'un adhésif médical pour la maintenir en place.

    Les sondes NG sont remplacées selon un calendrier défini, généralement tous les 30 jours ou selon les instructions de l'équipe de soins.

    Remarque : les procédures peuvent varier en fonction de la politique de l'hôpital, des ressources, de l'expertise et des besoins du patient. N'oubliez pas de discuter de votre procédure avec votre équipe de soins.

  2. Les sondes ND et NJ sont généralement placées lorsque l'enfant est sous anesthésie.

    La mise en place de la sonde ND/NJ implique les étapes générales suivantes :

    • Le patient sera conduit dans une salle de traitement ou de radiologie interventionnelle. En fonction de la politique du centre médical, un parent peut accompagner le patient jusqu'à l'heure prévue de l'intervention.
    • Les enfants reçoivent généralement une anesthésie générale. La fréquence cardiaque et la tension artérielle seront surveillées tout au long de l'intervention et du réveil.
    • L'extrémité de la sonde d'alimentation est lubrifiée pour faciliter son passage.
    • Sous guidage par fluoroscopie, la sonde sera placée dans une narine et avancée lentement par le nez pour descendre le long de l'œsophage jusqu'à l'estomac.
    • À l'aide de l'imagerie, la sonde sera guidée à travers l'estomac jusqu'à sa bonne position dans l'intestin. Un fil-guide peut être utilisé pour faciliter la mise en place de la sonde.
    • L'extrémité de la sonde à l'extérieur du corps est fixée au visage à l'aide d'adhésif médical.

    Remarque : les procédures peuvent varier en fonction de la politique de l'hôpital, des ressources, de l'expertise et des besoins du patient. N'oubliez pas de discuter de votre procédure avec votre équipe de soins.

Complications liées aux sondes d'alimentation nasales

Pour de nombreux enfants, les sondes NG et d'autres sondes nasales jouent un rôle important dans le traitement du cancer. Pendant la mise en place, les risques incluent des douleurs ou une gêne, des problèmes liés à l'anesthésie et des lésions des structures de l'appareil digestif. Il est également possible que la procédure doive être arrêtée si elle ne peut pas être poursuivie en toute sécurité. L'équipe de soins décidera parfois que l'enfant aura besoin d'une sonde d'alimentation placée par intervention chirurgicale.

Après l'intervention, les complications les plus courantes liées aux sondes NG sont des douleurs et une irritation de la peau ou du nez due à l'adhésif ou à la pression de la sonde. D'autres problèmes incluent le déplacement de la sonde en dehors de sa position, le blocage de la sonde, des problèmes digestifs et des infections.

Les complications graves sont rares, mais elles se produisent. Veillez à poser des questions et à suivre toutes les instructions données par l'équipe de soins.


Révision : décembre 2018