Bienvenue dans

Ensemble est une nouvelle ressource qui s'adresse à toute personne touchée par le cancer pédiatrique : patients, parents, membres de la famille et amis.

En savoir plus

Nausées et vomissements

Les nausées et les vomissements sont des effets secondaires courants du cancer et des traitements contre le cancer. Les symptômes peuvent varier d'un stade faible à sévère et peuvent survenir avant, pendant ou après le traitement. Les patients atteints d'un cancer pédiatrique et leurs familles déclarent souvent que les nausées sont l'un des effets secondaires qui les gênent le plus. S'ils ne sont pas pris en charge, les nausées et les vomissements peuvent avoir un impact négatif sur le bien-être émotionnel, entraver le respect du traitement, interférer avec les activités quotidiennes et entraîner une mauvaise nutrition, une perte de poids et d'autres complications de santé.

Pour la plupart des enfants atteints d'un cancer, il existe des moyens efficaces de réduire les nausées et les vomissements. Il s'agit notamment de médicaments contre la nausée, de changements de régime alimentaire et de stratégies d'adaptation telles que la respiration profonde et la distraction. Les traitements complémentaires tels que l'acupuncture, l'aromathérapie et l'hypnose peuvent également être efficaces.

Les familles peuvent voir ou entendre le terme « émèse » pendant la prise en charge du cancer. L'émèse est le nom clinique désignant les vomissements. Les médicaments antiémétiques sont des médicaments utilisés pour traiter les nausées et les vomissements.

Qu'est-ce que la nausée ?

La nausée est le sentiment de maladie ou d'inconfort qu'une personne associe à l'envie de vomir. Les nausées sont subjectives, ce qui signifie qu'elles dépendent de l'expérience de la personne. Les nausées impliquent généralement des sensations désagréables dans la gorge, l'œsophage ou l'estomac. D'autres sensations peuvent accompagner les nausées, telles que des vertiges, des difficultés à déglutir, une sudation, des frissons et des rougeurs.

Que sont les vomissements ?

Les vomissements surviennent en raison de l'action du diaphragme et des muscles abdominaux. Ces muscles se contractent et poussent le contenu de l'estomac vers l'œsophage, puis hors de la bouche. Ce phénomène est régulé par des nerfs qui répondent à certains déclencheurs. Les déclencheurs courants des nausées et des vomissements sont les virus et les bactéries, les mouvements, et les signaux physiques ou chimiques. Ils activent les voies nerveuses qui contrôlent le réflexe de vomissement.

Les nausées et les vomissements sont liés, mais l'un peut se produire sans l'autre.

Certaines équipes de soins utilisent une échelle de notation pour aider les enfants à parler des nausées. Cette échelle, appelée échelle BARF, utilise des dessins de visages pour évaluer le niveau de nausées d'un enfant. Les images sont particulièrement utiles pour les jeunes enfants qui ne savent pas comment décrire leurs symptômes. Cela peut également être utile pour surveiller les nausées au fil du temps afin de voir si elles s'améliorent ou s'aggravent.

Causes des nausées et des vomissements chez les enfants atteints d'un cancer

La chimiothérapie est la principale cause de nausées chez les enfants atteints d'un cancer. Toutefois, la radiothérapie et d'autres médicaments peuvent également déclencher des nausées. Certains enfants ont des nausées dues aux effets du cancer lui-même ou à d'autres problèmes de santé. Les enfants atteints de tumeurs cérébrales peuvent avoir de l'hydrocéphalie, une accumulation de liquide dans le cerveau. L'augmentation de la pression peut affecter les nerfs qui provoquent des vomissements.

Les causes courantes de nausées et de vomissements chez les enfants atteints d'un cancer sont les suivantes :

  • Chimiothérapie
  • Autres médicaments, y compris les antibiotiques, les opioïdes et les anticonvulsifs
  • Une radiothérapie
  • Le cancer lui-même, surtout si la tumeur touche le cerveau ou le système digestif
  • Troubles de l'estomac et du tube digestif
  • Problèmes d'oreille interne
  • Déséquilibres hormonaux et métaboliques
  • Fièvre et infection
  • Stress et anxiété
  • Douleur
  • Vomissements précédents

Les nausées et les vomissements sont dus à une interaction complexe entre plusieurs systèmes corporels, notamment le système nerveux autonome, le système nerveux central, le système endocrinien et le système digestif. Les pensées et les émotions jouent également un rôle important dans les nausées et les vomissements.

Nausées et vomissements pendant la chimiothérapie

Jusqu'à 70 % des enfants ayant reçu une chimiothérapie souffrent de nausées au cours du traitement. Les symptômes varient d'un léger trouble de l'estomac à des vomissements sévères. Il existe 3 types de nausées et de vomissements (émèse) associés à la chimiothérapie :

  1. Émèse aiguë : se produit pendant les 24 premières heures suivant la chimiothérapie. Elle se manifeste généralement 1 à 2 heures après la chimiothérapie et commence à s'améliorer après 4 à 6 heures.
  2. Émèse retardée : survient après 24 heures. Généralement, l'émèse retardée est la plus sévère entre 48 et 72 heures après la chimiothérapie, puis s'améliore au cours des jours suivants.
  3. Émèse d'anticipation : se déclare avant la chimiothérapie, par des déclencheurs que la personne associe à la chimiothérapie. Il s'agit d'une réponse apprise, qui est la plus courante chez les patients ayant connu des épisodes de nausées et de vomissements sévères lors de traitements antérieurs.

Les médicaments de chimiothérapie peuvent être classés en fonction de leur risque ou de leur probabilité de provoquer des nausées et des vomissements :

  • Élevé (risque > 90 %)
  • Modéré (risque de 30 à 90 %)
  • Faible (risque de 10 à 30 %)
  • Minime (risque < 10 %)

Ces catégories sont basées sur la probabilité de symptômes si aucun médicament anti-nauséeux n'est administré. Les enfants qui reçoivent une chimiothérapie présentant un risque élevé ou modéré de vomissements prennent généralement des médicaments pour prévenir les nausées et les vomissements avant que les symptômes ne surviennent.

Quels médicaments anticancéreux provoquent des nausées et des vomissements ?

Chimiothérapie à haut risque de nausées et de vomissements Chimiothérapie à risque modéré de nausées et de vomissements
Carboplatine Carmustine
Cisplatine Clofarabine
Cyclophosphamide (dose élevée) Cyclophosphamide (faible dose)
Cytarabine (dose élevée) Cytarabine (dose modérée)
Dactinomycine Daunorubicine
Méthotrexate (dose élevée) Doxorubicine (faible dose)
Dacarbazine Ifosfamide
Doxorubicine (dose élevée) Imatinib
Cytarabine + Étoposide ou Téniposide Chimiothérapie intrathécale
Doxorubicine + Ifosfamide Méthotrexate (faible dose)
Étoposide + Ifosfamide Témozolomide
Cyclophosphamide + doxorubicine, épirubicine ou étoposide  

Pourquoi la chimiothérapie provoque-t-elle des nausées et des vomissements ?

On n'explique pas totalement le lien entre les nausées et les vomissements et la chimiothérapie. Toutefois, la chimiothérapie peut provoquer la libération de certains neurotransmetteurs régulant les nausées et les vomissements. Les neurotransmetteurs, notamment la dopamine, la sérotonine et la substance P, agissent comme des signaux chimiques dans les zones du cerveau qui contrôlent les nausées et les vomissements. Certains médicaments anti-nauséeux agissent sur ces systèmes de neurotransmetteurs pour bloquer les signaux.

Comment traiter les nausées et les vomissements chez l'enfant

Il existe plusieurs façons de traiter les nausées et les vomissements pendant le traitement du cancer. Il est important que les familles travaillent en étroite collaboration avec l'équipe de soins pour s'assurer que les symptômes des enfants sont pris en charge.

Médicaments contre la nausée

Des médicaments contre la nausée (antiémétiques) peuvent être utilisés pour prévenir et traiter les nausées et les vomissements. Les médicaments couramment utilisés chez les patients atteints d'un cancer pédiatrique sont les suivants :

Certains patients reçoivent une association de médicaments. La plupart des médicaments utilisés pour réduire les nausées et les vomissements ont d'autres usages. Les familles doivent toujours consulter leur médecin ou leur pharmacien pour connaître l'usage et la posologie de chaque médicament pris par leur enfant.

Les médecins prescrivent des médicaments contre la nausée en fonction du plan de chimiothérapie, de l'âge de l'enfant, du type de cancer et d'autres facteurs liés au patient. Certains patients devront recevoir des médicaments avant le début de la chimiothérapie. Toutefois, des médicaments contre la nausée sont également prescrits si nécessaire. Il est très important pour les familles de discuter des symptômes avec l'équipe de soins afin que les nausées et les vomissements puissent être traités de la meilleure manière possible.

Changements de régime alimentaire pour lutter contre les nausées

Certains aliments et certaines odeurs peuvent aggraver les nausées. De nombreux patients perdent l'appétit pendant le traitement du cancer. Les enfants peuvent se comporter très différemment dans leur alimentation lorsqu'ils ne se sentent pas bien. Il peut s'avérer nécessaire de procéder à plusieurs essais pour trouver ce qui fonctionne le mieux. Voici quelques conseils généraux :

  • Mangez de petits en-cas et diminuez la quantité des repas.
  • Mangez et buvez lentement.
  • Évitez de boire pendant les repas.
  • Proposez des aliments secs, neutres, tels que des biscuits salés ou des toasts.
  • Évitez les aliments épicés, acides ou riches.
  • Mangez dans un endroit où il n'y a pas de forte odeur.
  • Laissez l'enfant choisir le moment et la nature des repas.

Trouvez d'autres conseils nutritionnels pour les patients souffrant de nausées et de vomissements.

Les professionnels de la nutrition sont des membres importants de l'équipe de soins, en particulier pour les enfants souffrant de nausées et de vomissements. Un diététicien peut aider les familles à trouver des moyens de remédier aux troubles nutritionnels. Lorsque les enfants ont des nausées et des vomissements sévères, ils peuvent avoir besoin d'une sonde d'alimentation (nutrition entérale) ou d'une alimentation par voie intraveineuse (nutrition parentérale). Il s'agit de soins de soutien importants pour encourager une alimentation et une hydratation correctes. En savoir plus sur la nutrition clinique en matière de soins pédiatriques contre le cancer.

Autres stratégies de traitement des nausées et des vomissements

Diverses stratégies d'adaptation et traitements complémentaires ont prouvé leur efficacité dans la lutte contre les nausées et les vomissements. Notamment :

  • Psychothérapie
  • la rétroaction biologique
  • Techniques de respiration profonde et de relaxation
  • Hypnose
  • Acupuncture
  • Acupression
  • Aromathérapie
  • Complément naturel - gingembre
  • Distraction (jeux vidéo, art, musique)
  • Activité physique

Les familles doivent discuter avec leur équipe de soins avant d'essayer un traitement complémentaire pour s'assurer qu'il ne présente aucun risque. L'équipe de soins peut également aider les familles à déterminer la polythérapie la plus efficace pour gérer les symptômes.

Nausées et vomissements chez les enfants atteints d'un cancer : conseils pour les familles

  • Parlez à votre équipe de soins des nausées et des vomissements. Il existe des médicaments et d'autres stratégies qui peuvent vous aider.
  • Notez les symptômes. Notez les moments où les nausées se manifestent, ce qui les aggrave, ce qui aide à lutter contre les nausées et tous les autres symptômes, tels que la douleur, la perte d'appétit, la diarrhée ou la constipation. Cela peut vous aider, vous et votre équipe de soins, à comprendre les symptômes et à élaborer un plan.
  • Si votre enfant a des difficultés à manger ou à boire, signalez-le à votre équipe de soins. Une aide nutritionnelle ou des liquides intraveineux peuvent être nécessaires.
  • Lorsque votre enfant est nauséeux, ne lui proposez pas ses aliments favoris. Ces aliments pourraient être associés à la sensation de maladie.
  • Essayez de mâcher du chewing-gum ou de sucer des bonbons durs, des glaces à l'eau ou de la glace. 
  • Évitez de vous allonger à plat après les repas.
  • Veillez à bien vous rincer la bouche après avoir vomi. L'acide de l'estomac peut provoquer une irritation de la bouche et une détérioration des dents.
  • Suivez la posologie indiquée pour les médicaments contre la nausée. Assurez-vous de faire renouveler vos ordonnances avant que votre réserve soit épuisée.

Plus de ressources sur les nausées et les vomissements chez les enfants atteints d'un cancer


Together
ne soutient aucun des produits de marque mentionnés dans cet article.


Révision : janvier 2019