Bienvenue dans

Ensemble est une nouvelle ressource qui s'adresse à toute personne touchée par le cancer pédiatrique : patients, parents, membres de la famille et amis.

En savoir plus

Voie centrale tunnelisée

Une voie centrale tunnelisée (parfois appelée cathéter Powerline®, Hickman® ou Broviac®) est un cathéter veineux central qui est tunnelisé sous la peau. Elle est généralement insérée dans une veine sous la clavicule (veine sous-clavière) ou dans le cou (veine jugulaire) et guidée dans la veine jusqu'à ce qu'elle atteigne l'emplacement correct près du cœur. L'extrémité du cathéter sort par une ouverture dans la partie supérieure du thorax. Dans de rares cas, il est possible d'utiliser la veine fémorale ou une autre veine.

Image d'une voie centrale tunnelisée monolumière souvent utilisée dans le traitement du cancer pédiatrique.

Une voie centrale permet d'administrer des médicaments, des nutriments, des produits sanguins et des liquides dans une grosse veine. Il est également possible de prélever des échantillons sanguins.

Une voie centrale tunnelisée permet d'administrer des médicaments, des nutriments, des produits sanguins et des liquides dans une grosse veine. Il est également possible de prélever des échantillons sanguins.

L'une des extrémités du cathéter reste à l'extérieur de la peau et comporte un ou deux tubes appelés lumières. Chaque lumière est dotée d'un bouchon appelé connecteur sans aiguille placé à l'extrémité. Les connecteurs empêchent les lumières de fuir et les protègent de l'air et des bactéries. Les connecteurs permettent d'administrer des médicaments et des liquides sans piqûre.

Un pansement est placé au-dessus de la zone pour la protéger contre les infections. Le pansement permet également de maintenir le cathéter en place. Le cathéter est également doté d'un brassard Dacron® autour du tube, juste sous la peau, sur le thorax, pour le maintenir en place et former comme une barrière contre les infections. Le brassard peut être perçu comme une petite bosse sous la peau.

La tunnelisation du cathéter sous la peau permet de réduire les risques d'infection. Toutefois, comme une partie du cathéter reste en dehors de la peau, il y a un risque de pénétration de bactéries. S'il est entretenu correctement, le cathéter peut rester en place pendant des mois voire des années avant de devoir être retiré. Il est important de suivre toutes les instructions pour éviter toute infection et garantir le bon fonctionnement de la voie.

Avantages d'une voie centrale tunnelisée

  • Une voie centrale tunnelisée réduit la nécessité de faire des piqûres pour administrer des médicaments, des liquides, des nutriments et des produits sanguins ainsi que pour prélever des échantillons sanguins.
  • Le dispositif est facile d'accès.
  • Une voie centrale peut rester en place pendant une longue période.
  • Certains médicaments peuvent irriter les vaisseaux sanguins. Une voie centrale tunnelisée est placée dans une grosse veine présentant un flux sanguin élevé, ce qui réduit les irritations.
  • Avec certains types de voies centrales, plusieurs types de médicaments ou de solutions peuvent être administrés en même temps.
  • Une voie centrale tunnelisée peut souvent être utilisée pour administrer des médicaments à domicile, ce qui facilite la poursuite du traitement pour les patients et les familles.
  • Une voie centrale tunnelisée peut être retirée à la clinique.

La pose d'une voie centrale tunnelisée est une intervention courante dans le traitement du cancer et présente des avantages non négligeables pour les patients et les familles. Toutefois, il existe toujours des risques liés à l'anesthésie et à l'intervention chirurgicale. Les principaux risques pendant l'insertion incluent des saignements, la perforation d'un poumon ou d'un vaisseau sanguin, des caillots de sang, des battements de cœur irréguliers, des lésions nerveuses et une infection. Les complications les plus courantes suivant la pose de la voie sont des caillots de sang, le déplacement du cathéter hors de sa position et une infection. Les complications graves sont rares, mais elles se produisent. Veillez à poser des questions et à suivre toutes les instructions données par l'équipe de soins.

Cette image montre le positionnement d'un dispositif d'accès veineux central, souvent utilisé dans le traitement du cancer pédiatrique.

À l'aide d'une aiguille et d'un fil de guidage, le cathéter sera inséré dans le site d'insertion et guidé dans la veine par guidage radiographique.

Pose de la voie centrale tunnelisée

Les enfants seront placés sous anesthésie générale pour la pose de la voie centrale. Ils ne ressentiront aucune douleur et ne seront pas conscients pendant l'intervention. Les patients recevront des instructions NPO (diète absolue) pour limiter la consommation d'aliments et de boissons avant l'intervention. Il est très important de suivre ces instructions. La durée totale de l'intervention est généralement d'environ 1 à 2 heures avec l'anesthésie et le réveil.

  • Avant l'intervention, les patients seront soumis à des examens sanguins et un examen physique. Les membres de l'équipe de soins rencontreront la famille pour remplir les documents et répondre aux questions.
  • Le patient sera conduit dans une salle d'opération ou une salle de radiologie interventionnelle pour l'intervention. En fonction de la politique du centre médical, un parent peut accompagner le patient jusqu'à l'heure prévue de la pose. 
  • Les enfants sont généralement placés sous anesthésie générale pour la pose de la voie centrale. La fréquence cardiaque et la tension artérielle seront surveillées tout au long de l'intervention et du réveil.
  • La peau de la zone concernée sera nettoyée et un champ adhésif sera utilisé pour couvrir le corps du patient afin de maintenir la zone propre et d'éviter toute infection.
  • La veine sera localisée à l'aide d'une imagerie échographique ou de repères anatomiques. Une petite incision sera réalisée sur la peau près de la clavicule ou du cou. Il s'agit du site d'insertion.
  • À l'aide d'une aiguille et d'un fil de guidage, le cathéter sera inséré dans le site d'insertion et guidé dans la veine par guidage radiographique. L'extrémité du cathéter s'arrête juste au-dessus du cœur. L'imagerie permet de voir la position du cathéter.
  • L'autre extrémité du cathéter sera tunnelisée sous la peau et sortira du corps par une petite incision dans la partie supérieure du thorax. Il s'agit du site de sortie. Des points de suture permettront de maintenir le cathéter en place au niveau du site de sortie.
  • Une courte longueur de cathéter restera à l'extérieur du corps. Un bouchon d'extrémité sera placé à l'extrémité de la tubulure du cathéter où les médicaments seront administrés.
  • Une fois la voie centrale posée, elle sera couverte pour la maintenir propre et sécurisée.
  • Une radiographie sera utilisée pour vérifier la position du cathéter et s'assurer que le poumon n'a pas été blessé (pneumothorax) au cours de l'intervention. Une infirmière prélèvera une petite quantité de sang pour s'assurer que le cathéter fonctionne correctement.
  • Le réveil après la pose de la voie centrale prend généralement environ une heure. Les patients seront surveillés pendant cette période. Avant la sortie de l'hôpital, un membre de l'équipe de soins passera en revue les changements de pansement et les soins liés à la voie centrale.

Soins d'une voie centrale tunnelisée

Une infirmière apprendra aux familles à prendre soin de la voie centrale. Les voies doivent être rincées quotidiennement avec de l'héparine. L'héparine est un médicament qui empêche le sang de coaguler et de bloquer la voie. Un pansement est posé au-dessus de la zone afin d'éviter toute infection et de maintenir le cathéter en place. Le pansement doit être changé une fois par semaine ou s'il est mouillé, sale ou n'adhère plus. Il est important d'éviter de mouiller le pansement pendant la toilette.

À quoi s'attendre après la pose d'une voie centrale tunnelisée ?

Premiers jours

La zone sera douloureuse pendant quelques jours. Il y aura quelques points de suture à l'intérieur et à l'extérieur du tube, éventuellement de petites quantités de sang sur le pansement ou des ecchymoses dans la zone. Le patient aura le sentiment que la voie tire sur l'extérieur de la peau. La cicatrisation complète prend 2 à 4 semaines.

Soyez prudent lorsque vous portez un enfant du même côté que la voie centrale. Cela peut provoquer une gêne.

Prise de médicaments

Les médicaments peuvent être administrés avec une seringue ou via une poche à perfusion. Prévenez une infirmière si vous ressentez une douleur ou une gêne lors de la prise de médicaments.

Entretien général

Suivez toutes les instructions d'entretien pour veiller au bon fonctionnement de la voie et éviter toute infection. Lavez-vous toujours les mains avant de toucher le cathéter. Le connecteur sans aiguille doit être nettoyé avant chaque connexion à la voie.

Évitez toute activité susceptible d'endommager le cathéter, comme les sports de contact ou les jeux un peu brutaux. Il est déconseillé d'aller nager avec un cathéter central à insertion périphérique, car cela pourrait provoquer une infection.

Assurez-vous que la voie est bien fixée et conservez en permanence un pansement propre et sec sur le site. Recherchez tout signe de détérioration de la voie.

Une bactériémie associée aux cathéters veineux centraux (BACVC) peut mettre en jeu le pronostic vital. Consultez votre médecin en cas de détection de tout signe d'infection, comme des douleurs, des rougeurs, un gonflement ou de la fièvre.


Together
ne soutient aucun des produits de marque mentionnés dans cet article.


Révision : juin 2018