Bienvenue dans

Ensemble est une nouvelle ressource qui s'adresse à toute personne touchée par le cancer pédiatrique : patients, parents, membres de la famille et amis.

En savoir plus

Perte auditive

La perte auditive est un effet secondaire possible de certains cancers pédiatriques ou de certains traitements contre le cancer. Certains médicaments anticancéreux et autres traitements, y compris le rayonnement et l'intervention chirurgicale, peuvent endommager l'oreille et entraîner une perte auditive. Dans certains cas, une perte auditive peut se développer en raison de la tumeur elle-même.

Les enfants qui reçoivent des traitements ototoxiques (traitements connus pour causer des dommages aux oreilles) doivent faire l'objet de tests auditifs réguliers pour détecter tout problème. La perte auditive peut affecter la parole, les relations sociales, l'apprentissage, la réussite scolaire et les objectifs professionnels. Un diagnostic et une intervention précoces peuvent aider les patients et les familles à mieux gérer la perte auditive afin de favoriser la qualité de vie après le cancer.

Comment protéger l'audition

  • Diminuez l'exposition aux sons forts.
  • Utilisez des protections auditives.
  • Baissez le volume des appareils d'écoute personnels.
  • Testez votre audition.
  • Informez l'équipe de soins de tout changement auditif.

Dans certains cas, l'équipe de soins peut recommander des modifications de médicaments ou d'autres traitements en fonction de la perte auditive.

 

En savoir plus sur l'audiologie et les soins auditifs

Les enfants qui reçoivent des traitements connus pour causer des dommages aux oreilles doivent faire l'objet de tests auditifs réguliers pour détecter tout problème.

Les enfants qui reçoivent des traitements connus pour causer des dommages aux oreilles doivent faire l'objet de tests auditifs réguliers pour détecter tout problème.

Symptômes de perte auditive chez l'enfant

  • Sifflement dans les oreilles
  • Difficulté à entendre ou à comprendre, en particulier dans la foule ou avec des bruits de fond
  • Manque d'attention
  • Absence de réaction aux sons
  • Augmentation du volume de la télévision ou de la musique
  • Problèmes scolaires : difficulté à suivre les instructions ou chute des notes
  • Rotation de la tête pour mieux entendre ou utiliser la « bonne oreille »
  • Modification ou retard de la parole
  • Problèmes d'équilibre

En savoir plus sur l'audition et la communication chez les nourrissons et les enfants en bas âge.

Causes de la perte auditive

Les facteurs de risque de perte auditive chez les patients atteints d'un cancer pédiatrique sont les suivants :

  • Certains médicaments de chimiothérapie, notamment les médicaments à base de platine tels que le cisplatine et le carboplatine
  • Rayonnement à l'oreille, au cerveau, au nez, à la gorge, aux sinus ou aux pommettes
  • Intervention chirurgicale affectant l'oreille, le cerveau ou le nerf auditif
  • Autres médicaments
    • Certains antibiotiques tels que l'érythromycine ou les antibiotiques aminoglycosides, y compris l'amikacine, la gentamicine et la tobramycine
    • Certains diurétiques qui travaillent dans une zone du rein, y compris le furosémide et l'acide éthacrylique
  • Facteurs de santé tels que la naissance prématurée, le faible poids à la naissance ou les infections ou maladies antérieures

L'administration de traitements à un âge plus jeune et/ou une dose plus intense de chimiothérapie ou de rayonnement augmentent également la probabilité de perte auditive.

Les médicaments ototoxiques, pouvant endommager l'oreille, peuvent entraîner une perte auditive. La perte auditive peut également être causée par les effets de la tumeur. Des tests auditifs réguliers peuvent aider à identifier les problèmes émergents.

Les médicaments ototoxiques, pouvant endommager l'oreille, peuvent entraîner une perte auditive. La perte auditive peut également être causée par les effets de la tumeur. Des tests auditifs réguliers peuvent aider à identifier les problèmes émergents.

L'oreille et l'audition

L'oreille se divise en trois parties principales :

  • Oreille externe : les ondes sonores pénètrent dans l'oreille par l'oreille externe. Elle agit comme un entonnoir afin de diriger le son vers le tympan, qui sépare l'oreille externe de l'oreille moyenne.
  • Oreille moyenne : l'oreille moyenne est une chambre contenant de l'air. À l'intérieur de la chambre, 3 petits os forment une chaîne qui relie le tympan à l'oreille interne. Ces os sont le marteau, l'enclume et l'étrier. Les ondes sonores provoquent des vibrations qui transitent du tympan aux os de l'oreille moyenne, jusqu'à l'oreille interne.
  • Oreille interne : l'oreille interne se compose de la cochlée remplie de liquide. Des terminaisons nerveuses minuscules, appelées cellules ciliées sensorielles, bordent la cochlée. Les cellules ciliées transforment les ondes sonores en impulsions nerveuses. Ces signaux se déplacent le long du nerf auditif jusqu'au cerveau. Le cerveau traite les signaux nerveux et donne une signification au son.

Types de pertes auditives

Différents types de pertes auditives peuvent être observés chez les patients atteints d'un cancer pédiatrique et chez les survivants. Les problèmes d'audition dus à la chimiothérapie sont susceptibles d'affecter les deux oreilles. Toutefois, la perte auditive suite à une intervention chirurgicale ou un rayonnement peut être présente dans l'une ou les deux oreilles, selon le type de dommage spécifique. Pour certains patients, l'audition peut s'améliorer au fil du temps. Pour de nombreux patients, la perte auditive est souvent permanente et peut s'aggraver avec l'âge. Certains survivants peuvent commencer à souffrir de problèmes auditifs plusieurs mois ou plusieurs années après la fin du traitement. Ces problèmes sont connus sous le nom d'effets tardifs. Il est important de comprendre le type de perte auditive pour prévoir les soins et la surveillance.

Perte auditive de transmission
Ce type de perte auditive apparaît en cas d'obstacle ou de dommage au niveau de l'oreille externe ou moyenne. Le liquide, la cire ou le gonflement peuvent empêcher le son de se déplacer normalement, ce qui peut donner l'impression que les sons sont « étouffés ». Le tympan ou les os de l'oreille moyenne peuvent également être rigides ou endommagés. L'infection peut être une cause courante de perte auditive de transmission. La radiothérapie peut également provoquer une perte auditive de transmission dans l'une ou les deux oreilles.

Perte auditive de perception
La perte auditive de perception résulte d'un endommagement des cellules ciliées de l'oreille interne (sensorielle) ou du nerf auditif ou du cerveau (neurale).

  • La chimiothérapie peut se déplacer dans le liquide de la cochlée où elle est absorbée par les cellules ciliées. Certains types de médicaments de chimiothérapie sont dangereux pour les cellules ciliées. Lorsque les cellules ciliées sensorielles sont endommagées, les vibrations atteignent les cellules ciliées, mais celles-ci ne peuvent pas envoyer les signaux sonores au cerveau. En général, les cellules ciliées qui transmettent des sons haute fréquence (aigus) sont endommagées en premier lieu. Si le dommage persiste, la capacité à entendre des sons graves peut se dégrader.
  • En fonction de l'endroit où le rayonnement est administré, celui-ci peut endommager les cellules ciliées, les nerfs ou certaines parties du cerveau qui interprètent les sons. Les enfants qui ont reçu des doses de radiothérapie supérieures à 30 grays (Gy) dans les zones vulnérables sont exposés à un risque plus élevé.
  • Les interventions chirurgicales peuvent également endommager les nerfs ou les zones cérébrales de l'audition. La pression exercée par un gonflement ou une tumeur peut parfois empêcher le bon fonctionnement des nerfs.

La perte auditive chez les patients atteints d'un cancer pédiatrique peut être une perte auditive de transmission, de perception ou mixte. La perte auditive de transmission peut s'améliorer au fil du temps si la cause du problème, comme un liquide ou un gonflement, est éliminée. La perte auditive de perception est susceptible d'être permanente, surtout si les cellules ciliées ou les nerfs ont été endommagés par la chimiothérapie ou les rayonnements.

Aide en cas de perte auditive

Les patients présentant un risque de perte auditive doivent avoir fait l'objet de tests auditifs par un audiologiste. Un type de test auditif courant consiste en une évaluation audiologique dans laquelle le patient écoute différents sons à l'aide d'écouteurs. L'audiologiste note les sons et les tonalités audibles pour chaque oreille. Les résultats sont enregistrés sur un audiogramme et comparés aux niveaux attendus pour une audition normale. Ce test est également utilisé pour surveiller l'audition au fil du temps. L'audition peut également être testée en surveillant les ondes cérébrales répondant au son. Ce test s'appelle une réponse auditive du tronc cérébral (ABR). En fonction des facteurs de risque et des symptômes de perte auditive, l'audiologiste recommandera des tests de suivi et une surveillance.

Divers services et dispositifs d'assistance sont disponibles pour pallier les troubles auditifs. Notamment :

  • Prothèses auditives : les prothèses auditives sont des appareils qui amplifient le son. Les modèles contour d'oreille sont recommandés pour les jeunes enfants. Ils sont plus faciles à utiliser et permettent la croissance. Les prothèses auditives plus petites peuvent être une bonne option pour les adolescents et les adultes. En savoir plus sur les prothèses auditives pour les enfants.
  • Implants cochléaires : les implants cochléaires sont des dispositifs implantés par intervention chirurgicale qui stimulent le nerf auditif. Cependant, ils ne fonctionnent pas pour tous les types de pertes auditives. En savoir plus sur les implants cochléaires.
  • Systèmes de technologie d'aide auditive (HATS) : également appelés appareils d'aide auditive, ces systèmes incluent des systèmes de modulation de fréquence (FM), des systèmes infrarouges, des systèmes de boucle à induction, des amplificateurs téléphoniques, des téléphones texte et des dispositifs d'alerte. Ces systèmes peuvent être disponibles dans des lieux publics (écoles, églises ou théâtres, par exemple) ou à domicile. Chaque système est conçu différemment, mais l'objectif est d'amplifier le son ou de le transformer en un format différent, tel que le texte. En savoir plus sur les technologies d'aide auditive.
  • Autres méthodes de communication : la lecture vocale et la langue des signes peuvent être utiles pour les personnes souffrant d'une perte auditive plus sévère. Des interprètes de langue des signes peuvent être disponibles dans des établissements tels que les écoles et les hôpitaux pour faciliter la communication.

Un audiologiste peut aider les patients à opter pour les meilleurs services et appareils en fonction de leurs besoins. Il est important que les parents s'assurent que leur enfant utilise correctement ses appareils auditifs et se rende aux rendez-vous de suivi pour surveiller l'audition. La perte auditive s'accompagne de problèmes dans différents domaines, notamment l'école, le travail et les relations sociales. Cependant, veiller à toujours porter ses prothèses auditives ou d'autres appareils et utiliser les services disponibles (tels que les programmes d'éducation individualisée, appelés PEI) peut aider les enfants à obtenir les meilleures chances de réussite dans la vie suite à un cancer.

Conseils pour les patients et les familles

Avoir connaissance de votre risque. Discutez avec votre équipe de soins des traitements contre le cancer (y compris de la dose reçue) et des autres facteurs de risque de perte auditive.

Faire des tests et surveiller les symptômes. Effectuez un test d'audition de référence et procédez à une surveillance régulière afin de détecter tout changement d'audition le plus tôt possible. Les symptômes de la perte auditive peuvent facilement passer inaperçus. Soyez conscients de ce qu'il faut surveiller et signalez tout problème à votre médecin ou à votre audiologiste.

Utiliser des appareils et des services d'aide auditive. Certains effets négatifs de la perte auditive peuvent être évités en utilisant les appareils et les services adaptés. Veillez à consulter régulièrement votre audiologiste et à suivre les recommandations.

Protéger votre audition. Les bruits du quotidien peuvent endommager les cellules ciliées de l'oreille interne. Les sons forts peuvent endommager l'audition rapidement, et même les volumes plus faibles peuvent provoquer des dommages au fil du temps. Veillez à limiter l'exposition aux sons forts tels que la musique, la circulation, les événements sportifs, les tondeuses à gazon ou les équipements de construction.

Pour les parents : comprendre le risque pour mon enfant

Voici une brève liste pour vous aider à parler du risque de perte auditive à votre médecin. Les enfants recevant du cisplatine, du carboplatine ou un rayonnement à la tête ou au cou doivent faire tester leur audition au moins une fois après la fin du traitement et faire des tests de suivi tel que recommandé.

Facteur de risque
  Mon enfant a reçu une chimiothérapie à base de cisplatine ou de carboplatine.
  Mon enfant a reçu une radiothérapie à la tête ou au cou.
  Mon enfant a reçu des antibiotiques aminoglycosides (amikacine, gentamicine, tobramycine) ou de l'érythromycine.
  Mon enfant a reçu certains diurétiques tels que le furosémide ou l'acide éthacrynique.
  Mon enfant était âgé de moins de 4 ans au début des traitements contre le cancer.
  Mon enfant présente d'autres facteurs de risque tels que la prématurité, le faible poids à la naissance, des problèmes auditifs antérieurs, des infections répétées de l'oreille, une méningite, la scarlatine ou un dysfonctionnement rénal.

Les survivants d'un cancer pédiatrique présentant des facteurs de risque de perte auditive doivent faire l'objet d'un contrôle annuel auprès de leur médecin traitant et s'assurer que les contrôles auditifs font partie des soins de suivi réguliers.

 

Ressources supplémentaires sur la perte auditive


Révision : août 2018