Bienvenue dans

Ensemble est une nouvelle ressource qui s'adresse à toute personne touchée par le cancer pédiatrique : patients, parents, membres de la famille et amis.

En savoir plus

Cicatrisation retardée des plaies

Qu'est-ce que la cicatrisation retardée des plaies ?

La cicatrisation retardée des plaies se produit lorsqu'une plaie ou une lésion de la peau met plus de temps que la normale à guérir. Chez les patients atteints d'un cancer, la cicatrisation des plaies peut être retardée en raison de modifications de la peau, des cellules sanguines, des vaisseaux sanguins et du système immunitaire.

Chez les enfants atteints d'un cancer, les incisions chirurgicales, les escarres, les sites d'insertion de dispositifs médicaux tels que les sondes d'alimentation ou les voies centrales, ainsi que les coupures ou les écorchures sont des exemples de plaies qui pourraient ne pas cicatriser correctement. Les plaies qui cicatrisent lentement peuvent provoquer douleurs et gênes, augmenter le risque d'infection et même retarder les traitements anticancéreux.

Facteurs augmentant le risque de retard de cicatrisation des plaies chez les patients atteints d'un cancer

  • Chimiothérapie
  • Une radiothérapie
  • Traitement ciblé
  • Diabète
  • Corticostéroïdes
  • Neuropathie périphérique
  • Obésité
  • Gonflement (œdème)
  • Mobilité réduite
  • Mauvaise circulation sanguine dans la zone concernée
  • Infection
  • Mauvaise alimentation
  • Stress
  • Consommation d'alcool
  • Tabagisme
 

Étapes de cicatrisation des plaies

La cicatrisation d'une plaie passe par une série d'étapes ou de phases. En règle générale, il s'agit des étapes suivantes :

  1. Saignement et coagulation : le flux sanguin est ralenti par la constriction des vaisseaux sanguins et par la coagulation. Les plaquettes présentes dans le sang sont activées et s'agrègent pour ralentir et arrêter le saignement.
  2. Inflammation : les globules blancs se déplacent vers le site de la blessure pour éliminer les cellules mortes, les germes et les débris. Les messagers cellulaires appelés facteurs de croissance donnent le signal pour le développement de nouveaux tissus.
  3. Croissance des nouveaux tissus : les nouveaux vaisseaux sanguins, le collagène et les cellules cutanées commencent à se développer et les bords de la plaie se resserrent.
  4. Maturation : le nouveau tissu devient plus résistant et moins fragile.

Normalement, la peau est capable de se réparer de manière remarquable. Toutefois, même lorsque la peau est correctement cicatrisée, la zone abîmée ou cicatricielle n'est pas aussi résistante que la peau qui n'a jamais été lésée.

Traitements anticancéreux et cicatrisation des plaies

Les traitements anticancéreux peuvent souvent entraîner une cicatrisation lente ou incomplète des plaies. Comprendre comment les traitements peuvent affecter la peau et sa cicatrisation peut aider les familles à se préparer aux effets secondaires possibles et à mieux gérer les soins des plaies et de la peau.

Chimiothérapie et cicatrisation des plaies

La chimiothérapie peut entraîner divers effets secondaires qui affectent la peau et sa capacité à cicatriser. Notamment :

  • Irritation et sensibilité de la peau
  • Plaies et lésions tissulaires autour du site d'injection en cas d'administration de la chimiothérapie par voie intraveineuse
  • Ralentissement du flux sanguin vers le site de la plaie
  • Ralentissement de la production de collagène
  • Diminution de la résistance cutanée

Les effets de la chimiothérapie sur la cicatrisation des plaies dépendent de plusieurs facteurs tels que la dose, la fréquence, la durée et le moment du traitement. Il peut également y avoir d'autres effets si plusieurs médicaments sont utilisés.

Radiothérapie et cicatrisation des plaies

La radiothérapie peut également ralentir la cicatrisation des plaies, en particulier si la plaie se trouve à proximité de la zone de traitement. Les effets du rayonnement sur la peau sont les suivants :

  • Irritation, sécheresse et desquamation de la peau
  • Amincissement de la peau
  • Diminution de la résistance cutanée
  • Épaississement de la peau et du tissu conjonctif (fibrose tissulaire)
  • Lésion des vaisseaux sanguins et diminution du flux sanguin

En général, des doses de radiothérapie plus élevées ou plus fréquentes peuvent retarder la cicatrisation des plaies.

D'autres traitements anticancéreux, tels que les traitements ciblés et l'immunothérapie, peuvent également affecter la cicatrisation de la peau et des plaies.

Soins médicaux pour la cicatrisation retardée des plaies

Les soins des plaies visent principalement à maintenir la zone propre, prévenir les infections et nourrir la peau pour qu'elle se régénère et cicatrise. Les soins des plaies peuvent consister à :

  • maintenir la plaie et la peau qui l'entoure propres et sèches ;
  • appliquer des pommades et d'autres produits de soin des plaies pour garder la peau humide, agir comme une barrière ou tuer les germes ;
  • recouvrir la plaie avec un pansement pour protéger la zone.

En savoir plus sur le soin des plaies

Dans certains cas, les patients peuvent nécessiter une intervention chirurgicale ou d'autres procédures pour aider à la cicatrisation des plaies. Les procédures courantes pour soigner les plaies incluent le débridement pour retirer les tissus morts, la chirurgie pour réparer les tissus ou refermer la plaie et le traitement des plaies par pression négative (TPN). L'équipe de soins discutera des options en fonction des besoins individuels du patient.

Conseils pour favoriser la cicatrisation des plaies

  • Abordez la question de la cicatrisation des plaies avec votre équipe de soins et de ce à quoi vous devez vous attendre lors des traitements anticancéreux.
  • Suivez les conseils qui vous sont donnés quant aux soins des plaies et de la peau.
  • Veillez à protéger les plaies et la peau fragile.
  • Vérifiez régulièrement votre peau. Surveillez les signes d'infection ou les problèmes de cicatrisation.
  • Adopter une alimentation saine. Cela implique de veiller à ce que le régime alimentaire de votre enfant apporte suffisamment de calories et de protéines pour assurer la production d'énergie et la réparation des tissus. Il est également important de garantir un apport suffisant en vitamines et en minéraux comme la vitamine C et le zinc. Pour en savoir plus sur les aliments riches en protéines et découvrir d'autres conseils nutritionnels, consultez le site choosemyplate.gov.