Bienvenue dans

Ensemble est une nouvelle ressource qui s'adresse à toute personne touchée par le cancer pédiatrique : patients, parents, membres de la famille et amis.

En savoir plus

Outils pour arrêter de fumer

L'un des moyens les plus simples de prévenir le cancer est de ne pas fumer.

  • Si vous ne fumez pas, ne commencez pas.
  • Si vous êtes fumeur, arrêtez.

Toutefois, l'arrêt du tabac est difficile pour la plupart des fumeurs. Les cigarettes contiennent de la nicotine, une drogue qui entraîne une forte dépendance. Le tabagisme peut devenir une habitude quotidienne dont il est difficile de se libérer. De nombreuses personnes fument pour gérer le stress ou améliorer leur humeur. Pour certains, il s'agit d'une activité sociale. D'autres craignent de prendre du poids s'ils arrêtent.

La bonne nouvelle, c'est qu'il existe de nombreux outils pour aider les fumeurs à arrêter.

Pictogramme représentant une cigarette allumée entourée d'un cercle rouge barré signifiant « Interdiction de fumer ».

Nombre de fumeurs chez les survivants d'un cancer pédiatrique

Bien que les pourcentages soient en baisse, une part importante des survivants d'un cancer pédiatrique fument des cigarettes. Environ 19 % des survivants d'un cancer pédiatrique qui ont participé à l'étude Childhood Cancer Survivor ont déclaré fumer. Ce pourcentage est tombé à 14 % dans les questionnaires de suivi. Si 14 % du nombre actuel de survivants d'un cancer pédiatrique (estimé à environ 419 000) sont fumeurs, cela représente plus de 58 000 personnes.

Les survivants d'un cancer pédiatrique sont particulièrement exposés à un large éventail de problèmes de santé à long terme. Ces risques augmentent avec l'âge. Vers 50 ans, plus de la moitié des survivants d'un cancer pédiatrique ont connu un grave problème de santé. Il peut s'agir de nouveaux cancers, mais également de maladies cardiaques, pulmonaires, hépatiques, rénales et hormonales.

Le tabagisme ne fait qu'accroître les risques pour la santé. Selon les Centers for Disease Control (Centres de contrôle et de prévention des maladies), il s'agit du facteur carcinogène le plus facilement évitable. Le tabagisme provoque le cancer, des maladies cardiaques, des AVC, des maladies pulmonaires et la broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO).

Si vous avez déjà commencé à fumer, vous pouvez arrêter. Cela risque de ne pas être facile. Il se peut que vous deviez arrêter plusieurs fois avant de réussir à arrêter définitivement. Mais vous pouvez le faire.

Définir un plan

L'arrêt du tabac commence par un plan. Ce plan vous permettra de rester concentré et motivé. Le site smokefree.gov de l'Institut National du Cancer fournit gratuitement des informations probantes et une assistance professionnelle pour répondre aux besoins des personnes qui cherchent à arrêter de fumer.

Il fournit 7 étapes pour la création d'un plan :

  1. Définissez une date butoir. Notez-la sur votre calendrier. Prenez le temps de vous préparer.
  2. Définissez vos raisons pour arrêter.
  3. Identifiez les situations qui vous donnent envie de fumer.
  4. Préparez-vous à lutter contre les envies irrépressibles de fumer.
  5. Débarrassez-vous de tout ce qui vous rappelle le tabac.
  6. Faites-vous aider. (Ce n'est pas l'aide qui manque !)
  7. Parlez-en à vos amis et à votre famille. Demandez-leur de vous soutenir.

Outils d'aide

Outre smokefree.gov, de nombreux organismes proposent des ressources gratuites pour aider les fumeurs à arrêter.

Les Tips From Former Smokers® (conseils d'anciens fumeurs) des Centres de contrôle et de prévention des maladies vous racontent les histoires d'anciens fumeurs. Ces conseils sont destinés à des groupes spécifiques tels que les adultes handicapés, les groupes LGBT, les militaires, les personnes présentant des problèmes de santé mentale et les femmes enceintes.

L'American Lung Association propose Freedom From Smoking®. Ce site permet aux participants de créer un plan personnalisé, d'élaborer des stratégies, de partager des expériences, d'obtenir une assistance en direct et d'en savoir plus sur les médicaments qui aident à arrêter de fumer.

L'American Society of Clinical Oncology propose un livret en ligne gratuit intitulé Stopping Tobacco Use after a Cancer Diagnosis (Arrêter de fumer après un diagnostic de cancer).

Médicaments

La FDA (Food and Drug Administration, agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux) a approuvé 7 médicaments pour lutter contre l'addiction à la nicotine. Les survivants doivent consulter leur prestataire de soins principal avant d'avoir recours à l'un de ces médicaments.

Ils comprennent 5 formes de traitements nicotiniques de substitution (TNS) :

  • Patch
  • Gomme
  • Inhalateur
  • Spray nasal
  • Pastille

Les deux autres traitements ne contiennent pas de nicotine :

  • Bupropion SR (sous la dénomination commerciale Zyban®, s'il est utilisé pour l'arrêt du tabac et Wellbutrin®, s'il est utilisé comme antidépresseur)
  • Varénicline (sous la dénomination commerciale Chantix®)

Les patchs, les gommes et les pastilles sont disponibles sans ordonnance. L'inhalateur, le spray nasal, d'autres patchs et les médicaments sans nicotine sont disponibles sur prescription médicale.

Aide de votre famille et de vos amis

Enfin, parlez de votre intention d'arrêter de fumer à votre famille et vos amis. Expliquez-leur comment ils peuvent vous aider. Votre famille et vos amis peuvent vous soutenir durant ce long parcours.
Arrêter de fumer est un défi, mais il n'est pas insurmontable.


Ensemble
ne soutient aucun des produits de marque mentionnés dans cet article.


Révision : juin 2018