Bienvenue dans

Ensemble est une nouvelle ressource qui s'adresse à toute personne touchée par le cancer pédiatrique : patients, parents, membres de la famille et amis.

En savoir plus

Problèmes pulmonaires et respiratoires

La plupart des survivants d'un cancer pédiatrique ne rencontrent pas de problèmes pulmonaires et respiratoires suite à leur traitement.

Mais certains traitements contre les cancers pédiatriques peuvent entraîner des problèmes pulmonaires et respiratoires. Ils peuvent endommager les minuscules sacs d'air et les vaisseaux sanguins dans les poumons. Les traitements peuvent également provoquer un gonflement des voies aériennes et une augmentation de la production de mucus en raison d'une irritation ou d'une infection.

Illustration du système respiratoire sur laquelle le nez, les sinus ethmoïdes, la langue, le pharynx, la trachée, les poumons, les bronches et les bronchioles sont identifiés. Illustration agrandie montrant un gros plan des alvéoles et des bronchioles, qui sont identifiées.

Traitements pouvant causer des problèmes respiratoires et pulmonaires

Les traitements pouvant causer des lésions pulmonaires incluent certains médicaments de chimiothérapie, la radiothérapie, les interventions chirurgicales et les complications de greffes de cellules hématopoïétiques (également appelées greffe de moelle osseuse ou greffe de cellules souches).

Chimiothérapie

Radiothérapie

  • Radiothérapie thoracique
  • Radiothérapie du corps entier

Intervention chirurgicale

Interventions chirurgicales au niveau du thorax. Ces interventions n'incluent pas la pose d'une voie centrale.

Greffe

Les patients ayant reçu une greffe atteints de la maladie du greffon contre l'hôte sont exposés à un risque.

Les médicaments tels que les anthracyclines qui causent des problèmes cardiaques peuvent également avoir un impact sur la santé pulmonaire. Le risque d'effets tardifs augmente si les patients ont reçu ces médicaments ainsi que des traitements qui augmentent le risque de lésions pulmonaires.  

Autres facteurs de risque

Les facteurs de risque incluent :

  • Jeune âge au moment du traitement
  • Antécédent d'affections pulmonaires
  • Consommation de tabac
  • Exposition à un tabagisme passif
  • Drogues inhalées, par exemple fumer de la marijuana

Problèmes pulmonaires résultant d'un traitement

Les problèmes peuvent inclure :

  • Cicatrices pulmonaires (fibrose pulmonaire)
  • Infections pulmonaires répétées (bronchite chronique, bronchectasie ou pneumonie récidivante)
  • Inflammation des tissus pulmonaires et des voies respiratoires (bronchiolite oblitérante)
  • Rupture de minuscules sacs d'air dans les poumons ou épaississement et blocage des voies aériennes (maladie pulmonaire restrictive/obstructive)

Signes et symptômes

  • Essoufflement
  • Toux fréquente, respiration sifflante
  • Douleur thoracique
  • Pneumonie, bronchite fréquente

Une fatigue ou un essoufflement facile lors d'un exercice peu intense est également un symptôme possible.

Les tests de la fonction pulmonaire peuvent montrer des problèmes pulmonaires qui ne sont pas apparents au cours d'un examen régulier.

Les tests de la fonction pulmonaire peuvent montrer des problèmes pulmonaires qui ne sont pas apparents au cours d'un examen régulier.

Informez votre principal prestataire de soins de votre risque. Partagez votre plan de soins pour les survivants qui inclut un résumé du traitement.

Informez votre principal prestataire de soins de votre risque. Partagez votre plan de soins pour les survivants qui inclut un résumé du traitement.

Renseignez-vous auprès de votre oncologue sur le risque d'effets tardifs.

Renseignez-vous auprès de votre oncologue sur le risque d'effets tardifs.

Ce que les survivants peuvent faire

Ayez connaissance de vos risques et surveillez votre santé

  • Renseignez-vous auprès de votre oncologue sur le risque d'effets tardifs.
  • Informez votre principal prestataire de soins de votre risque. Partagez une copie de votre plan de soins pour les survivants, qui inclut un résumé du traitement.
  • Passez un examen physique annuel. Il doit inclure un contrôle de la tension artérielle et un test d'urine.
  • Passez un examen physique chaque année.
  • Les tests de la fonction pulmonaire (y compris le test de diffusion du monoxyde de carbone [DLCO] et la spirométrie) peuvent indiquer des problèmes pulmonaires qui ne sont pas apparents au cours d'un examen régulier.

Prévention

  • Recevez le vaccin antipneumococcique.
  • Recevez le vaccin antigrippal annuel.
  • Évitez la plongée sous-marine, sauf si un pneumologue (spécialiste des poumons) a approuvé l'activité après un bilan complet.
  • Ne fumez pas.
  • Les fumeurs doivent arrêter de fumer.
  • Pratiquez régulièrement une activité physique.
  • Ne fumez pas de marijuana et n'inhalez pas de drogues.
  • Ne « humez » pas de produits chimiques.
  • Respectez toutes les règles de sécurité au travail. Utilisez des ventilateurs de protection si nécessaire.


Révision : juin 2018