Bienvenue dans

Ensemble est une nouvelle ressource qui s'adresse à toute personne touchée par le cancer pédiatrique : patients, parents, membres de la famille et amis.

En savoir plus

Suivi thérapeutique des médicaments

Pendant les traitements contre les cancers pédiatriques, les patients peuvent passer des tests pour vérifier la concentration d'un médicament dans leur corps. On parle alors de suivi thérapeutique des médicaments. Ces tests sont importants pour s'assurer que la concentration d'un médicament se situe dans une plage donnée. Les résultats peuvent également permettre d'adapter le dosage du médicament au patient.

Les concentrations de médicaments ne sont pas vérifiées pour tous les médicaments. Toutefois, pour certains médicaments administrés dans le cadre du traitement du cancer, elles doivent être contrôlées. La spécialité médicale qui étudie l'activité des médicaments dans le corps est appelée la pharmacocinétique.

Qu'est-ce que la concentration médicamenteuse ?

La concentration médicamenteuse correspond à la quantité de médicaments présente dans le corps. Lorsque la dose ou la fréquence du médicament est augmentée, la concentration médicamenteuse augmente. Lorsque la dose ou la fréquence du médicament est diminuée, la concentration médicamenteuse baisse. 

La concentration médicamenteuse mesurée dans le corps atteint généralement sa valeur la plus élevée juste après l'administration du médicament. On parle également du pic de concentration du médicament. La concentration la plus basse, aussi appelée « creux », est généralement relevée juste avant la prise de la prochaine dose.

Comment les concentrations médicamenteuses sont-elles vérifiées ?

La plupart des concentrations médicamenteuses sont vérifiées au moyen d'un examen sanguin.

Pourquoi est-ce important de vérifier les concentrations médicamenteuses ?

Chaque médicament fonctionne de manière optimale lorsque sa concentration dans le corps atteint un seuil précis. Si la concentration médicamenteuse est trop basse, le médicament ne sera pas efficace. Si la concentration médicamenteuse est trop élevée, le patient peut être exposé à un risque. La concentration de médicament dans le corps correspond à la dose administrée au patient à laquelle est soustraite la quantité éliminée par le corps au cours d'une période donnée.

La dose adéquate pour chaque patient dépend de différents facteurs, dont l'âge, la taille, le patrimoine génétique et la maladie traitée. La capacité à décomposer ou métaboliser les médicaments varie également d'un patient à l'autre. L'état de santé et la prise d'autres médicaments peuvent également affecter l'activité d'un médicament dans le corps.

La vérification des concentrations médicamenteuses permet à votre équipe de soins de s'assurer que la dose de médicaments administrée est adaptée à chaque patient. En fonction des résultats de l'examen, la posologie du médicament peut être ajustée si nécessaire.

Après l'administration d'un médicament, l'organisme se charge de le traiter et de l'éliminer. La mesure de la concentration médicamenteuse permet à l'équipe de soins de connaître la concentration du médicament dans le corps du patient à un moment donné et la manière dont le corps s'y prend pour l'éliminer.

Quels sont les médicaments dont les concentrations sont vérifiées ?

Le mode et la fréquence de contrôle de certaines concentrations médicamenteuses varient d'un centre médical à l'autre. Toutefois, parmi les médicaments surveillés, on retrouve généralement le busulfan, la cyclosporine, l'énoxaparine, le méthotrexate, le tacrolimus, la vancomycine, le voriconazole et certains médicaments anticonvulsifs.

Pourquoi n'est-il pas nécessaire de vérifier la concentration médicamenteuse de tous les médicaments ?

Les concentrations de nombreux médicaments n'ont pas besoin d'être vérifiées. En voici quelques raisons :

  1. Le médicament fonctionne correctement et son innocuité est prouvée dans une grande plage de doses.
  2. Le médicament agit sur une pathologie qui peut permettre de surveiller l'efficacité du médicament (par exemple, la diminution de la tension artérielle ou de la fièvre).
  3. La concentration médicamenteuse cible n'est pas bien établie.

Quand les concentrations médicamenteuses sont-elles vérifiées ?

Le moment auquel les concentrations médicamenteuses sont contrôlées dépend du médicament. De nombreux médicaments présentent ce qu'on appelle un « creux » ou une concentration « pré-dose » qui est contrôlée avant l'administration de la dose suivante. Tandis que pour d'autres médicaments, comme l'anticoagulant énoxaparine et certains antibiotiques, les concentrations sont vérifiées 4 à 6 heures après l'administration du médicament. Pour d'autres encore, comme le méthotrexate, les contrôles sont multiples afin de s'assurer que le corps élimine correctement le médicament.

À quoi correspond la concentration médicamenteuse ?

La concentration cible d'un médicament dépend de plusieurs facteurs tels que :

  • le médicament
  • la pathologie traitée
  • le moment auquel la concentration a été vérifiée

Comme la concentration médicamenteuse cible dépend du patient et de la situation, il est préférable de demander à l'équipe de soins quelle est la plage cible à ce moment précis pour le médicament en question.

Conseils pour les patients et les familles

  • Prenez votre médicament à l'heure prévue tous les jours (par exemple, toutes les 8 heures, toutes les 12 heures ou toutes les 24 heures).
  • Suivez les recommandations de votre médecin ou pharmacien concernant le mode et l'heure d'administration du médicament le jour où la concentration est mesurée. Si la concentration pré-dose d'un médicament doit être vérifiée, ne prenez pas le médicament avant la vérification de la concentration. Il est généralement possible de prendre le médicament après le prélèvement de l'échantillon de sang et avant de connaître la concentration médicamenteuse. Cependant, dans de rares cas, il vous sera demandé d'attendre que la concentration soit connue.
  • Notez la ou les heures auxquelles le médicament a été administré avant la vérification de la concentration.
  • Informez votre équipe de soins en cas d'oubli d'une ou de plusieurs doses, y compris les doses prises par voie orale qui auraient pu être régurgitées. Faites part de vos inquiétudes à l'équipe de soins concernant un dosage inexact, par exemple la prise d'une dose insuffisante ou excessive de médicament.
  • Signalez toujours à votre équipe de soins les autres médicaments, vitamines ou compléments alimentaires utilisés, car ils peuvent avoir une influence sur le fonctionnement d'un médicament.


Révision : août 2018