Bienvenue dans

Ensemble est une nouvelle ressource qui s'adresse à toute personne touchée par le cancer pédiatrique : patients, parents, membres de la famille et amis.

En savoir plus

Tacrolimus

Soins de soutien

Les noms de marques:

Prograf®

Autres noms:

FK506

Souvent utilisé pour:

Maladie du greffon contre l'hôte (GVH) après une greffe de cellules souches, anémie aplasique sévère

icône presse-papier

À propos du tacrolimus

Le tacrolimus est un médicament qui inhibe le système immunitaire (immunosuppresseur). Il permet d'inhiber l'activité du système immunitaire naturel de l'organisme, de prévenir ou traiter ainsi la maladie du greffon contre l'hôte (GVH) dans le cas d'une greffe de cellules hématopoïétiques.

Le tacrolimus est métabolisé par certaines enzymes de l'organisme. Un test génétique peut être effectué pour vérifier le bon fonctionnement des enzymes d'un patient. Les patients qui métabolisent plus rapidement le tacrolimus que la normale peuvent recevoir une dose plus élevée de médicament.

Les patients se soumettent à des prises de sang régulières, qui permettent de vérifier la concentration sanguine de tacrolimus, les niveaux sanguins de potassium et de magnésium, et de surveiller les fonctions hépatique et rénale. Les doses de tacrolimus peuvent varier en fonction des concentrations sanguines.

icône comprimé et gélule

Peut être pris par voie orale sous forme de gélule

 
icône compte-gouttes

Peut être pris par voie orale sous forme liquide

 
icône poche de perfusion

Peut être administré par voie intraveineuse sous forme liquide

 
icône goutte au-dessus d'une main

Application cutanée possible

 
icône point d'exclamation dans un cercle

Effets secondaires possibles

  • Problèmes rénaux
  • Hypertension
  • Tremblements (tressautements)
  • Engourdissement ou picotement dans les mains ou les pieds
  • Faibles taux de magnésium dans le sang
  • Taux élevés de potassium dans le sang
  • Risque accru d'infection
  • Nausées et vomissements
  • Maux d'estomac
  • Problèmes hépatiques
  • Maux de tête
  • Troubles du sommeil
  • Altération de la vision
  • Convulsions
  • Numération érythrocytaire (globules rouges) faible (anémie)
  • Taux de glycémie élevé (diabète)

Tous les patients qui prennent du tacrolimus ne souffriront pas de ces effets secondaires. Les effets secondaires courants sont indiqués en gras, mais il peut y en avoir d'autres. Veuillez signaler tous les effets secondaires suspects à votre médecin ou à votre pharmacien.

icône effets tardifs

Effets tardifs possibles

Certains patients peuvent présenter des effets à long terme ou tardifs du traitement qui peuvent se poursuivre ou se développer plusieurs mois ou années après la fin du traitement. Les effets tardifs possibles dus au tacrolimus incluent :

  • Cancers secondaires (lymphome, cancer de la peau)
icône famille

Conseils pour les familles

Veillez à aborder l'ensemble des recommandations avec votre médecin ou votre pharmacien.

  • Le personnel indique aux patients la date à laquelle des analyses de la concentration sanguine du tacrolimus seront effectuées. Le jour de la prise de sang, les patients ne doivent pas prendre le médicament avant le prélèvement.
  • Les patients ne doivent pas prendre d'antiacides (tels que la ranitidine) dans les 2 heures précédant ou suivant la prise de tacrolimus, sauf avis contraire du médecin.
  • Lorsqu'ils prennent ce médicament, les patients ne doivent pas manger de pamplemousse ou d'orange amère. Les patients ne doivent pas non plus boire de jus ou de boisson à base de pamplemousse ou d'orange amère.
  • Ce médicament peut accroître la sensibilité de la peau au soleil et augmenter les risques de coups de soleil. Les patients doivent prendre des mesures pour protéger leur peau du soleil. Ils doivent appliquer de la crème solaire et porter des vêtements couvrants. Il convient d'éviter, dans la mesure du possible, toute exposition au soleil.
  • Les patientes sexuellement actives doivent utiliser un moyen de contraception pendant le traitement et jusqu'à 6 mois après la fin du traitement.
  • Les patientes doivent avertir leur médecin si elles sont enceintes ou si elles allaitent.

Le tacrolimus à domicile :

  • Le tacrolimus peut être pris au moment des repas ou non. En présence de problèmes gastriques, prenez le médicament pendant les repas.
  • Il est important de prendre ce médicament de la même façon, chaque jour. La prise du médicament à la même heure chaque jour et au même moment par rapport aux repas permet de maintenir une concentration constante de tacrolimus dans l'organisme.
  • Avalez les gélules en entier. Ne la coupez pas, ne l'écrasez pas et ne la croquez pas.
  • Conservez le tacrolimus à température ambiante.
  • Si le patient vomit dans les 30 minutes suivant la prise de tacrolimus par voie orale, il convient de lui administrer une autre dose.
  • Agitez bien le flacon de tacrolimus liquide avant utilisation. Pour améliorer le goût du tacrolimus liquide, mélangez-le avec du jus d'orange ou du jus de pomme (à température ambiante) dans un verre et remuez bien. Prenez immédiatement le médicament. Ajoutez ensuite un peu de jus dans le verre pour le rincer et buvez. Ne prenez jamais le tacrolimus avec du jus de pamplemousse.
  • En cas d'oubli, administrez la dose concernée dès que possible. Si l'heure de la dose suivante est proche (4 heures maximum), ne prenez pas la dose oubliée. N'administrez pas 2 doses en même temps.
  • Ne donnez pas le médicament au-delà de la date d'expiration.
  • Suivez les instructions pour une manipulation, un stockage et une mise au rebut en toute sécurité.