Bienvenue dans

Ensemble est une nouvelle ressource qui s'adresse à toute personne touchée par le cancer pédiatrique : patients, parents, membres de la famille et amis.

En savoir plus

Effets secondaires cognitifs et cerveau chimio

Qu'est-ce que le cerveau chimio ?

Certains patients atteints d'un cancer présentent des modifications de la fonction cognitive pendant le traitement du cancer. Les patients et les familles peuvent remarquer des modifications au niveau de la réflexion, l'attention ou la mémoire. Les patients atteints d'un cancer appellent souvent cela « cerveau chimio » ou « brouillard cérébral ». Les effets secondaires cognitifs pendant le cancer ne sont pas entièrement compris et peuvent être dus à différentes causes, notamment la chimiothérapie, la radiothérapie, la chirurgie ou l'hydrocéphalie. Certaines modifications cognitives sont temporaires, tandis que d'autres peuvent durer longtemps.

Effets cognitifs tardifs

Certains traitements contre le cancer pédiatrique, notamment la chimiothérapie et la radiothérapie, augmentent le risque de problèmes à long terme au niveau de la fonction cognitive. Ces problèmes sont connus sous le nom d'effets cognitifs tardifs.

En savoir plus sur les effets cognitifs tardifs au cours de la vie après le cancer.

Symptômes de cerveau chimio et effets secondaires cognitifs chez les enfants et les adolescents

Les signes et symptômes des modifications cognitives pendant le cancer dépendent souvent de l'âge du patient. Les patients peuvent avoir l'impression que leurs pensées sont lentes ou que leur esprit est embué. Les symptômes des problèmes cognitifs ou du cerveau chimio peuvent inclure :

  • Mémoire défaillante
  • Courte durée d'attention
  • Perte de concentration ou capacité à être facilement distrait
  • Élocution lente
  • Difficulté à trouver le bon mot
  • Confusion
  • Exécution des tâches plus longue que la normale
  • Problèmes d'organisation des idées
  • Anxiété ou frustration avec l'école
  • Modification des performances scolaires ou professionnelles
  • Perte d'intérêt pour la lecture, les jeux ou d'autres activités nécessitant une attention mentale

Causes des effets secondaires cognitifs et du cerveau chimio

Les effets secondaires cognitifs de la chimiothérapie et de la radiothérapie peuvent avoir plusieurs causes. Les traitements contre le cancer peuvent avoir un impact direct sur le cerveau en raison de leurs effets sur la croissance cellulaire, l'inflammation et la circulation sanguine.

D'autres facteurs peuvent également affecter la réflexion, l'attention et la mémoire chez les patients atteints d'un cancer. Notamment :

Il est important pour les familles de garder à l'esprit que le développement de problèmes cognitifs peut ne pas être lié au cancer. Les symptômes peuvent plutôt refléter un risque familial ou des problèmes de développement non liés au traitement (par exemple, une dyslexie ou un TDAH). Une évaluation neuropsychologique peut aider à détecter des problèmes spécifiques, à identifier les causes possibles et permettre des interventions qui répondent le mieux aux besoins du patient.

Faire face au cerveau chimio et aux effets secondaires cognitifs : conseils pour les familles

Les traitements contre le cancer peuvent entraîner des modifications cognitives qui peuvent ou non durer longtemps. Toutefois, les familles peuvent aider à gérer les effets secondaires cognitifs et à favoriser la santé cognitive.

  • Soyez conscient des modifications cognitives. Parlez à votre équipe de soins du risque d'effets secondaires et d'effets tardifs liés aux traitements contre le cancer. Surveillez les signes de problèmes cognitifs. Expliquez les symptômes aux enfants afin qu'ils puissent les comprendre. Les modifications cognitives peuvent être effrayantes, surtout si vous ne savez pas à quoi vous attendre.
  • Demandez de l'aide pour les problèmes cognitifs. Les neuropsychologues, psychologues et spécialistes de l'apprentissage peuvent vous aider à évaluer les problèmes et vous apporter leur aide à l'école ou au travail. Une intervention précoce est particulièrement importante pour les patients présentant un risque plus élevé d'effets cognitifs tardifs. Certains patients bénéficient d'un traitement médicamenteux, en particulier pour favoriser leur concentration et leur attention. Les médicaments étudiés pour améliorer la fonction cognitive chez les patients atteints d'un cancer incluent le méthylphénidate (Ritalin®) et le modafinil (Provigil®).
  • Adoptez un mode de vie sain. De nombreuses habitudes saines favorables à la santé physique sont bonnes pour la santé mentale et la fonction cognitive :
    • Faites de l'exercice et soyez actif.
    • Mangez sainement.
    • Adopter de bonnes habitudes de sommeil.
    • Gérez le stress.
  • Prévoyez un soutien scolaire. Les enfants et les adolescents sont confrontés à de nombreux défis lorsqu'ils reviennent à l'école après un cancer. Parlez aux enseignants et aux directeurs de l'école des ressources et des aménagements scolaires et mettez au point un plan pour répondre aux besoins individuels de l'élève.

Moyens pratiques de gérer les effets secondaires cognitifs et le cerveau chimio

Pour de nombreux patients, la fonction cognitive s'améliorera au fil du temps. Cependant, il existe des moyens pratiques de faire face aux problèmes cognitifs et de cerveau chimio au quotidien. Les patients et les familles peuvent travailler ensemble pour développer des stratégies qui répondent le mieux à leurs besoins. Assurez-vous que les stratégies sont adaptées à l'âge et laissez les patients s'exprimer lors de la planification.

Utilisez des outils et des aide-mémoires. Les problèmes de mémoire sont très fréquents avec les effets secondaires cognitifs et le cerveau chimio. Les calendriers, les notes, les listes de tâches et les rappels peuvent aider les patients à organiser leur journée et à accomplir les tâches.

  • Créez une liste de tâches sur laquelle les tâches peuvent être rayées.
  • Définissez une alarme comme rappel pour prendre des médicaments ou effectuer des tâches.
  • Conservez un agenda ou un calendrier détaillé. Disposer d'un calendrier familial avec un espace désigné pour chaque personne peut également être utile.
  • Collaborez avec les enseignants pour obtenir toutes les notes des leçons et des devoirs.
  • Utilisez des rappels sous forme de SMS pour les changements de calendrier et d'autres informations importantes.

Tenez-vous à une routine. De nombreuses familles trouvent que la régularité est essentielle pour la mémoire et la concentration. Une routine stable peut également contribuer à réduire le stress et l'anxiété, car les enfants savent à quoi s'attendre.

  • Réveillez-vous et allez vous coucher à la même heure tous les jours.
  • Définissez des heures spécifiques pour les devoirs, les jeux, les repas et le sommeil.
  • Prenez le même itinéraire lors des trajets à pied, à vélo ou en voiture.
  • Prenez des médicaments et effectuez des soins médicaux à la même heure chaque jour.
  • Conservez les objets au même endroit et gardez un double des objets souvent égarés (chaussures, manteaux, manuels scolaires, clés).

Concentrez-vous sur une chose à la fois. La gestion de plusieurs tâches peut être difficile pour les patients souffrant d'un cerveau chimio ou des effets secondaires cognitifs. Limitez les distractions pendant les activités. Aidez les patients à décomposer les tâches en étapes simples et à exécuter une étape à la fois.

  • Aménagez un endroit calme pour les devoirs, la lecture ou les projets.
  • Éteignez la télévision et la musique lorsque vous vous préparez à aller à l'école ou à vous coucher.
  • Notez les instructions pour les tâches complexes.
  • Travaillez avec les enseignants pour les aménagements de la salle de classe : une place assise au premier rang, un délai supplémentaire ou une intimité pendant les tests ou le travail autonome.

Développez des compétences mentales. Les effets secondaires cognitifs ou le cerveau chimio peuvent affecter chaque personne de façon différente. Certains patients peuvent avoir plus de problèmes de mémoire alors que d'autres peuvent avoir des difficultés à se concentrer. Trouvez des moyens amusants de travailler sur les compétences et de stimuler l'esprit à travers des jeux, des puzzles et des activités. Veillez à choisir des activités adaptées à l'âge et aux capacités.

  • Essayez différents jeux faisant appel à la mémoire, la stratégie ou la logique.
  • Effectuez des activités physiques faisant appel à la fois la coordination physique et mentale.
  • Incluez des jeux de mots pour faciliter la recherche de mots et de vocabulaire.
  • Assurez-vous que les activités sont amusantes et non stressantes. Surveillez tout signe d'anxiété, de fatigue ou de frustration.

En savoir plus sur le cerveau chimio et la fonction cognitive


Ensemble
ne soutient aucun des produits de marque mentionnés dans cet article.


Révision : avril 2019