Bienvenue dans

Ensemble est une nouvelle ressource qui s'adresse à toute personne touchée par le cancer pédiatrique : patients, parents, membres de la famille et amis.

En savoir plus

Vessie neurogène

La plupart des survivants à un cancer pédiatrique ne rencontrent pas de problèmes avec leur vessie suite à leur traitement. Cependant, certains types de cancers et de traitements contre le cancer peuvent endommager la vessie. L'une des pathologies pouvant en résulter est la vessie neurogène.

Une vessie neurogène est une fonction anormale de la vessie causée par des lésions des nerfs qui contrôlent la fonction de la vessie. Elle peut entraîner une sous-activité (pas de vidage complet) ou une suractivité (vidage trop fréquent ou trop rapide) de la vessie. Les personnes atteintes de vessie neurogène présentent également un risque plus élevé d'infections des voies urinaires et de lésions rénales.

Fonctionnement de la vessie

La vessie est un organe qui stocke l'urine. Les reins filtrent le sang et produisent de l'urine. Celle-ci pénètre dans la vessie par 2 tubes appelés uretères. L'urine quitte la vessie par l'urètre.

Facteurs de risque de vessie neurogène

  • Les personnes ayant eu des tumeurs impliquant la vessie, la prostate, le bassin ou la colonne vertébrale sont exposées à un risque.
  • Les personnes ayant subi une intervention chirurgicale ou une radiothérapie dans ces zones peuvent également être exposées à des risques.

Signes et symptômes de vessie neurogène

  • Envie soudaine d'uriner
  • Besoin d'uriner fréquemment
  • Miction goutte à goutte
  • Effort pour uriner
  • Incapacité à uriner

Diagnostic de vessie neurogène

En cas de suspicion de vessie neurogène, les survivants doivent faire l'objet d'un examen par un urologue. Un urologue est un médecin spécialisé dans les troubles des voies urinaires. L'urologue demandera à ce que des analyses soient effectuées pour déterminer dans quelle mesure la vessie peut stocker et vider l'urine. Ces analyses incluent une cystographie ou une cystométrie de la vessie (analyse qui mesure la pression à l'intérieur de la vessie pour voir si la vessie fonctionne correctement).

Traitement de la vessie neurogène

Le traitement dépend des besoins médicaux de la personne.

  • Des médicaments peuvent être utiles pour une vessie hyperactive ou pour une vessie qui ne stocke pas correctement l'urine.
  • Une intervention chirurgicale pour agrandir la vessie peut s'avérer nécessaire si les médicaments ne fonctionnent pas.
  • Un cathéter peut s'avérer nécessaire si le patient ne peut pas vider complètement sa vessie. Le cathétérisme peut éviter que la pression s'accumule dans la vessie et interfère avec le flux d'urine provenant des uretères et des reins.

Appelez votre prestataire de soins si :

  • Vous vous êtes réveillé plus que d'habitude pendant la nuit pour uriner
  • Vous constatez une fuite d'urine
  • Vous avez de la fièvre ou des douleurs
  • Vous constatez du sang dans votre urine


Révision : juin 2018