Bienvenue dans

Ensemble est une nouvelle ressource qui s'adresse à toute personne touchée par le cancer pédiatrique : patients, parents, membres de la famille et amis.

En savoir plus

Transfusion de produits sanguins

Les patients atteints d'un cancer pédiatrique ont parfois besoin de transfusions sanguines lorsque leur corps ne peut pas produire suffisamment de cellules sanguines.

Les cancers du sang, tels que la leucémie et le lymphome, peuvent affecter la moelle osseuse, la partie interne molle des os où les cellules sanguines sont produites. Différents traitements contre le cancer peuvent également affecter le sang et la moelle osseuse.

  • De nombreux médicaments de chimiothérapie peuvent affecter le fonctionnement de la moelle osseuse.
  • Une radiothérapie administrée à une grande zone osseuse peut endommager la moelle osseuse.
  • Une intervention chirurgicale peut entraîner une perte de sang.
  • Les patients qui reçoivent une greffe de cellules hématopoïétiques (également appelée greffe de moelle osseuse ou greffe de cellules souches) reçoivent de grandes doses de chimiothérapie et/ou de radiothérapie qui détruisent la moelle osseuse.

Rôle du sang

Le cœur fait circuler le sang via un réseau d'artères et de veines dans tout le corps. Le sang transporte l'oxygène et les nutriments vers les organes et les tissus du corps.

Le sang est constitué de différents composants ou parties :

  • Globules rouges : ces cellules transportent l'oxygène des poumons vers les organes et les tissus du corps. Ils aident également le corps à éliminer le dioxyde de carbone et d'autres déchets.
  • Plaquettes : ces cellules empêchent les saignements dans le corps en aidant le sang à coaguler.
  • Globules blancs : ces cellules aident le corps à lutter contre les infections.
  • Plasma : le plasma est la composante liquide du sang. Il contient des protéines telles que l'albumine et la globuline, ainsi que des facteurs de coagulation qui aident le sang à coaguler.

Types de transfusions de produits sanguins

Les globules rouges et les plaquettes sont les produits les plus couramment transfusés. Le sang total est rarement utilisé, voire jamais. Lorsque les donneurs donnent du sang total, il est généralement séparé en plusieurs parties.

Transfusions de globules rouges

Les patients atteints d'un cancer pédiatrique présentant une anémie sévère peuvent avoir besoin de transfusions de globules rouges. L'anémie se produit lorsque le corps présente un nombre de globules rouges inférieur à la normale. Elle peut également se produire si les globules rouges n'ont pas suffisamment d'hémoglobine, une protéine riche en fer présente dans les globules rouges qui transporte de l'oxygène.

Une transfusion de globules rouges peut prendre 2 à 2 heures et demie. Le temps requis pour la procédure dépend du poids du patient et du volume de produit sanguin nécessaire au patient.

Transfusion de plaquettes

Les patients atteints d'un cancer pédiatrique ont parfois besoin de transfusions de plaquettes s'ils présentent une faible numération plaquettaire, une pathologie appelée thrombocytopénie.

Une transfusion de plaquettes peut prendre 1 heure à 1 heure et demie. Cela dépend du poids du patient et du volume de la transfusion.

Globules blancs (granulocytes)

Les transfusions de globules blancs sont rares. Elles sont utilisées pour les patients présentant des infections sévères qui ne répondent pas aux antibiotiques. Les granulocytes sont le type de globules blancs transfusés.

Transfusion de plasma

Les transfusions de plasma sont administrées aux patients atteints d'un cancer pédiatrique qui peuvent avoir des problèmes de saignement excessif. Le plasma contient des facteurs de coagulation qui aident le sang à coaguler.

Main gantée connectant une transfusion sanguine

Mise en place d'une transfusion sanguine

La plupart des transfusions sont effectuées en milieu hospitalier, souvent dans la salle de chimiothérapie de l'hôpital, au cours d'une intervention chirurgicale ou au chevet d'un patient.

Les patients doivent attendre quelques heures avant de commencer leur transfusion sanguine. Une fois que le médecin a commandé un produit sanguin, le personnel de la banque de sang doit suivre un processus pour s'assurer que le patient reçoit le bon produit. Le produit sanguin doit ensuite être administré dans la zone de procédure. Ce processus peut prendre 2 heures ou plus. Si le patient est un patient externe, la famille peut vouloir trouver d'autres choses à faire à l'hôpital au cours de cette période.

La transfusion elle-même peut prendre 1 à 2 heures ou plus. La durée dépend du type de transfusion, du volume du produit et du poids du patient. L'équipe de soins peut fournir aux familles des informations spécifiques à leur enfant.

  • Lorsqu'il est l'heure de la transfusion, le personnel vérifie la tension artérielle, le pouls et la température corporelle du patient.
  • Si tout est correct, le personnel commandera le produit sanguin.
  • À l'arrivée du produit, le personnel s'assurera que le numéro de dossier médical du patient, le numéro de bracelet, le numéro d'unité de sang et le type de sang correspondent. Ils vérifieront également la date d'expiration du produit sanguin.
  • Si le patient est équipé d'un dispositif d'accès veineux central, il recevra probablement la transfusion sanguine par l'intermédiaire du dispositif. Si ce n'est pas le cas, les patients recevront le sang par l'intermédiaire d'une voie intraveineuse périphérique.
  • La poche de produit sanguin sera suspendue à l'envers à partir d'une pompe à perfusion qui contrôle la vitesse du débit.
  • Au cours de la transfusion, le personnel surveillera attentivement le patient afin de détecter tout signe ou symptôme de réaction au produit sanguin.
  • Après la transfusion, l'infirmière vérifiera à nouveau les paramètres vitaux du patient. Si le patient a une voie intraveineuse, celle-ci sera retirée.
  • L'infirmière informera la famille des signes et symptômes à surveiller et à signaler.

Risques des transfusions sanguines

La plupart des transfusions sanguines se déroulent sans problème. Cependant, certains patients peuvent faire des réactions aux transfusions. Dans certains cas, la réaction peut être traitée et la transfusion peut se poursuivre. Dans d'autres cas, l'équipe de soins arrêtera la transfusion.

Les symptômes d'une réaction peuvent inclure :

  • Démangeaisons
  • Urticaire
  • Rougeur de la peau
  • Gonflement du visage, près des yeux et de la bouche
  • Troubles respiratoires
  • De la fièvre
  • Frissons
  • Nausées (haut-le-cœur)
  • Variations de la tension artérielle ou du pouls

Dans de rares cas, une réaction grave appelée réaction transfusionnelle hémolytique peut se produire. Elle se produit si le type de sang administré au patient lors d'une transfusion ne correspond pas ou n'est pas compatible avec le type de sang du patient. Le corps attaque les nouvelles cellules sanguines, qui produisent alors des substances qui peuvent endommager les reins.

Les symptômes comprennent :

  • De la fièvre 
  • Frissons
  • Douleurs au dos et/ou flanc
  • Faible tension artérielle
  • Urines foncées

L'infirmière arrêtera la transfusion dès le premier signe de cette réaction.

Les parents doivent s'assurer de signaler ces signes et symptômes à l'équipe de soins.

Provenance des produits sanguins

Les hôpitaux reçoivent les produits sanguins des centres de transfusion, qui sont des établissements qui collectent, préparent, stockent et distribuent le sang pour les transfusions. Certains centres de transfusion sont autonomes. D'autres font partie d'un hôpital.

Les produits sanguins sont le plus souvent donnés par des donneurs de sang volontaires. Parfois, les familles font un don de sang à un patient spécifique. Dans certains cas, le sang du patient lui-même peut être utilisé. Mais cela n'est généralement pas possible chez les patients atteints d'un cancer pédiatrique.

Un patient doit recevoir un produit sanguin compatible avec son type de sang. Si le produit sanguin n'est pas compatible, les anticorps présents dans le sang attaqueront le sang du donneur et rendront le patient malade.

Chaque personne a un type de sang : O, A, B ou AB. Le rhésus est soit positif, soit négatif. Les types de sang sont les suivants :

  • O négatif ou O positif
  • A négatif ou A positif
  • B négatif ou B positif
  • AB négatif ou AB positif

Les banques de sang saisissent et associent les produits sanguins pour s'assurer qu'ils sont compatibles avec le sang du receveur.

Sécurité des produits sanguins

La FDA (Food and Drug Administration, agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux) régule les dons de sang. Les banques de sang prennent plusieurs précautions pour garantir la sécurité et l'approvisionnement de sang.

  • Les donneurs de sang répondent à des questions spécifiques sur des facteurs de risque susceptibles d'affecter la sécurité du don. Ils ne sont pas autorisés à faire un don si des facteurs de risque sont détectés.
  • Les donneurs de sang qualifiés et le sang qu'ils ont donné sont testés pour détecter plusieurs agents infectieux, notamment le VIH, l'hépatite B et C, le virus Zika, le virus T-lymphotrope humain (HTLV), le virus du Nil occidental, la syphilis et le Trypanosoma cruzi, l'agent infectieux à l'origine de la maladie de Chagas. Ces tests sont effectués, que des facteurs de risque soient détectés ou non au cours de l'entretien. Si le sang est positif à l'une de ces infections, le sang est jeté.
  • Le sang peut également être analysé pour détecter certains anticorps.

En raison de la rigueur du dépistage, les produits sanguins aux États-Unis sont très sûrs. Les risques de tomber malade à cause d'une transfusion sanguine sont rares. 

Pour plus d'informations sur la sécurité du sang, consultez les notions de base sur la sécurité du sang du CDC.


Révision : juin 2018