Bienvenue dans

Ensemble est une nouvelle ressource qui s'adresse à toute personne touchée par le cancer pédiatrique : patients, parents, membres de la famille et amis.

En savoir plus

Apnée du sommeil

Qu'est-ce que l'apnée du sommeil ?

L'apnée du sommeil est un trouble respiratoire qui provoque l'arrêt de la respiration d'une personne sur de courtes périodes pendant le sommeil. La respiration est irrégulière avec des arrêts et des démarrages répétés. Les principaux types d'apnée du sommeil sont l'apnée obstructive du sommeil et l'apnée centrale du sommeil.

  • L'apnée obstructive du sommeil (AOS) se produit lorsque la gorge ou les voies aériennes supérieures se rétrécissent ou se ferment pendant le sommeil. Il s'agit du type d'apnée du sommeil le plus courant.
  • L'apnée centrale du sommeil se produit lorsque les signaux du cerveau envoyés aux muscles qui contrôlent la respiration ne fonctionnent pas correctement.

Chez les patients atteints d'un cancer pédiatrique, les enfants atteints de tumeurs cérébrales présentent un risque le plus élevé d'apnée du sommeil. L'apnée du sommeil peut rendre le sommeil difficile ou altérer la qualité du sommeil.

Un sommeil de mauvaise qualité peut engendrer des problèmes de pensée, d'émotions et de comportement. Les enfants peuvent avoir des difficultés à réfléchir, des troubles de l'attention ou de la mémoire, et des difficultés d'apprentissage à l'école. En outre, l'apnée du sommeil peut engendrer des troubles physiques tels que des problèmes cardiaques, une tension artérielle élevée et un retard de croissance.

Symptômes de l'apnée du sommeil

Les symptômes nocturnes de l'apnée du sommeil sont les suivants :

  • Ronflements, surtout s'ils sont bruyants
  • Respiration qui s'arrête pendant un court instant, puis redémarre
  • Manque d'air, étouffement ou toux
  • Respiration laborieuse
  • Respiration buccale
  • Sommeil agité
  • Positions de sommeil inhabituelles
  • Transpiration
  • Énurésie nocturne
  • Somnambulisme ou cauchemars

Symptômes diurnes de l'apnée du sommeil :

  • Maux de tête matinaux
  • Respiration buccale
  • Fatigue ou somnolence diurne (les jeunes enfants peuvent ne pas présenter de signes de somnolence)
  • Changements d'humeur, irritabilité
  • Troubles de la pensée, de l'attention ou de la mémoire
  • Troubles de la concentration à l'école ou au travail
  • Hyperactivité

Causes de l'apnée du sommeil

L'apnée du sommeil est causée par le rétrécissement des voies aériennes supérieures ou de la gorge pendant le sommeil. La fermeture des voies aériennes est plus fréquente pendant le sommeil, car les muscles de la gorge et de la langue se détendent. Chez l'enfant, l'hypertrophie des amygdales ou des adénoïdes est la principale cause d'apnée du sommeil. La prise de poids et l'obésité peuvent également contribuer à l'apnée du sommeil.

Les enfants atteints de tumeurs cérébrales présentent un risque plus élevé d'apnée du sommeil que les enfants atteints d'autres types de cancers.

Un risque plus élevé d'apnée du sommeil est associé à certaines pathologies médicales, telles que la trisomie 21, la drépanocytose, la paralysie cérébrale et des maladies neuromusculaires.

Diagnostic de l'apnée du sommeil

L'évaluation de l'apnée du sommeil peut inclure les éléments suivants :

  • Antécédents médicaux et examen physique
  • Entretien avec le patient et la famille ou questionnaire pour explorer les symptômes
  • Étude du sommeil ou polysomnographie pour évaluer la respiration, la fréquence cardiaque et l'activité pendant le sommeil

La polysomnographie est une étude du sommeil nocturne destinée à mesurer le comportement du sommeil et les fonctions corporelles pendant le sommeil. Un équipement spécial surveille le cerveau, les muscles, la fréquence cardiaque, les niveaux d'oxygène et la respiration pendant le sommeil. La polysomnographie est généralement effectuée dans un centre en médecine du sommeil ou un hôpital. Parfois, un moniteur de sommeil portable peut être utilisé à domicile. Les informations d'une étude sur le sommeil sont utilisées pour évaluer la qualité du sommeil et détecter les problèmes de sommeil.

Traitement de l'apnée du sommeil

Le traitement de l'apnée du sommeil dépend de la cause, ainsi que de la gravité de l'état et de l'âge de l'enfant. Certains enfants peuvent subir une intervention chirurgicale pour retirer les amygdales ou les adénoïdes hypertrophiés. Cela permet de garder la gorge plus ouverte pour permettre à l'air de passer plus facilement.

Pression positive continue des voies aériennes en cas d'apnée du sommeil

La pression positive continue des voies aériennes ou la PPC est un traitement courant de l'apnée obstructive du sommeil. La PPC fournit un flux constant d'air ambiant (et non d'oxygène) via un masque ou un nez fixé à une machine. La pression de l'air permet aux voies respiratoires de rester ouvertes pendant le sommeil.

Des dispositifs sont disponibles pour régler automatiquement la pression de l'air selon les besoins pendant le sommeil. On les appelle des PAP auto-réglables, des PAP automatiques ou des APAP.

Pour gérer l'apnée du sommeil, il est également possible de recourir aux méthodes suivantes :

  • Ajustement de la position de sommeil
  • Limitation de la consommation de médicaments sédatifs ou d'alcool
  • Une perte de poids
  • Utilisation d'un appareil dentaire ou d'un appareil buccal pour positionner la langue ou la mâchoire
  • Oxygène supplémentaire pendant le sommeil (plus fréquemment utilisé pour l'apnée centrale du sommeil)
  • Médicaments pour stimuler la respiration (apnée centrale du sommeil) ou réduire le gonflement des voies nasales (apnée obstructive du sommeil)
  • Stimulation nerveuse par le biais d'un dispositif implanté par voie chirurgicale (méthode actuellement non utilisée chez l'enfant)

Gestion de l'apnée du sommeil : conseils pour les patients et les familles

Les changements de mode de vie peuvent contribuer à réduire l'apnée du sommeil et à améliorer le sommeil :

  • Faites régulièrement de l'exercice.
  • Gérez l'asthme et les allergies.
  • Évitez de fumer.
  • Ne buvez pas d'alcool, surtout avant de vous coucher.
  • Contrôlez votre poids.
  • Dormez sur le côté plutôt que sur le dos, ou utilisez un coussin compensé pour élever la tête et le haut du corps.

Ressources pour des informations complémentaires sur l'apnée du sommeil


Révision : juin 2019