Bienvenue dans

Ensemble est une nouvelle ressource qui s'adresse à toute personne touchée par le cancer pédiatrique : patients, parents, membres de la famille et amis.

En savoir plus

Mesure de la douleur chez l'enfant

Comment la douleur est-elle diagnostiquée ?

La douleur n'est pas un symptôme visible comme une éruption cutanée ou palpable comme une grosseur. En général, l'équipe médicale ne peut pas savoir que le patient a mal, sauf s'il l'exprime ou, chez les très jeunes patients, si les parents observent un comportement qui les laisse penser que l'enfant a mal.

Les patients et les parents doivent être honnêtes en ce qui concerne les symptômes de la douleur, afin que les causes et le traitement appropriés puissent être déterminés.

Répondez aux questions relatives à la douleur en toute honnêteté. Sur cette photo, un jeune patient atteint d'un cancer et son père sont assis devant un tableau d'échelle des visages pour évaluer la douleur.

Répondez aux questions relatives à la douleur en toute honnêteté. Cela aidera l'équipe de soins à en comprendre les causes et à planifier les traitements.

L'équipe médicale pose des questions sur l'impact de la douleur sur la vie quotidienne du patient, comme la possibilité de se rendre à l'école, de jouer avec des amis et de participer à ses activités favorites.

Ces questions sont connues sous le nom d'évaluation fonctionnelle de la douleur. L'équipe peut poser des questions telles que :

  • La douleur interfère-t-elle avec les activités quotidiennes normales ?
  • Avez-vous des difficultés à vous concentrer sur des activités normales telles que lire, jouer avec des amis, regarder la télévision, jouer à des jeux vidéo ou avoir une conversation avec quelqu'un ?
  • La douleur est-elle si intense qu'elle vous oblige à limiter ou à éviter toute activité physique ? 
  • Est-il difficile de se concentrer sur autre chose que la douleur ?

Les médecins déterminent également l'intensité de la douleur en utilisant une échelle allant de 0 à 10. La façon dont les patients expriment le niveau de douleur dépend de leur âge. 

Patients de moins de 4 ans

Chez les jeunes patients, l'échelle FLACC est couramment utilisée. Elle repose sur les observations des parents.

Patients âgés de 4 à 7 ans

La notation de la douleur définie par l'échelle des visages (FACES® Pain Rating Scale-Revised) utilise des expressions du visage pour aider les jeunes enfants à évaluer leur douleur sur une échelle de 0 à 10. Les visages indiquent l'intensité de la douleur. Le visage à l'extrême gauche (0) ne présente aucune douleur. Les visages expriment une douleur de plus en plus forte au fur et à mesure que le chiffre augmente. 10 signifie que la douleur est très intense. Il est demandé aux patients de pointer vers le visage exprimant le niveau de douleur qu'ils ressentent sur le moment.

Patients âgés de 8 ans et plus

Les enfants plus âgés, les adolescents et les jeunes adultes peuvent évaluer leur douleur à l'aide d'un simple score numérique de 0 à 10 : 0 pour l'absence de douleur et 10 pour les douleurs intenses.

En plus d'un score de douleur, le médecin classe le type de douleur.

La douleur physique peut être

  • Liée aux tissus (nociceptive) : douleur liée à la maladie, à la chirurgie ou aux effets secondaires du traitement, comme les ulcères buccaux. La douleur peut se situer dans les os, les articulations, les muscles, la peau ou le tissu conjonctif. Elle est généralement décrite comme une courbature ou une douleur lancinante.
  • Liée aux nerfs (neuropathique) : douleur résultant d'une lésion nerveuse ou d'une inflammation. Elle est souvent décrite comme une sensation de brûlure, de picotement ou une douleur perçante. Elle suit la trajectoire du nerf blessé suite à une intervention chirurgicale, telle qu'une douleur fantôme au niveau des membres, des lésions nerveuses induites par la chimiothérapie, telles que des effets secondaires de la vincristine, ou par la radiothérapie.

Les médecins peuvent également encourager les patients et les familles à tenir un journal, afin qu'ils puissent noter toute régularité, telle que les heures de la journée où la douleur est plus susceptible de se produire ou après quels types d'activité (ou manque d'activité).

La douleur peut également avoir des causes et les membres de l'équipe de soins peuvent explorer ces problèmes avec la famille du patient. Un ministre du culte ou un travailleur social peuvent être contactés pour aider la famille.

Une évaluation précise et approfondie de la douleur est importante, car elle aide l'équipe médicale à élaborer le meilleur plan possible pour la gestion de la douleur.


Ensemble
ne soutient aucun des produits de marque mentionnés dans cet article.


Révision : juin 2018