Bienvenue dans

Ensemble est une nouvelle ressource qui s'adresse à toute personne touchée par le cancer pédiatrique : patients, parents, membres de la famille et amis.

En savoir plus

Fièvre et signes d'infection

Quels sont les signes et symptômes d'une infection ?

Pour un patient atteint d'un cancer pédiatrique, une infection peut engager le pronostic vital et doit être traitée comme une urgence médicale.

Les traitements tels que la chimiothérapie peuvent affecter le système immunitaire. Les médicaments anticancéreux fonctionnent en tuant les cellules présentes dans le corps dont la croissance est la plus rapide. Il s'agit de cellules cancéreuses, mais également de cellules saines. Lorsque le nombre de globules blancs, appelés neutrophiles, qui luttent contre les infections diminue, il en résulte une pathologie appelée neutropénie. Les patients atteints de neutropénie ne peuvent pas lutter correctement contre les infections. Leur état de santé peut s'aggraver très rapidement. Il est important de surveiller les signes d'infection afin de pouvoir traiter le problème immédiatement.

La fièvre neutropénique chez un enfant atteint d'un cancer peut engager le pronostic vital et doit être traitée comme une urgence médicale. Une infirmière prend la température d'une jeune patiente tandis que sa mère se tient à ses côtés.

Certains traitements contre les cancers pédiatriques affectent le système immunitaire. La fièvre est un symptôme d'infection.

Signes et symptômes d'infection :

  • Fièvre (parfois, il s'agit du seul symptôme)
  • Toux ou respiration rapide
  • Cloques, éruptions cutanées ou plaies
  • Nez qui coule
  • Otite
  • Selles molles
  • Maux de gorge
  • Maux d'estomac
  • Plaies ou douleurs au niveau du rectum
  • Maux de tête et nuque raide

Que faire si votre enfant a de la fièvre ou s'il présente des signes d'infection ?

Que vous soyez à l'hôpital ou à la maison, si vous remarquez des signes d'infection chez votre enfant, signalez-le immédiatement à un prestataire de soins.

  • Si cela survient pendant la journée et que vous vous trouvez à proximité du centre anti-cancer où votre enfant est suivi, appelez l'équipe de soins de votre enfant ou l'établissement principal.
  • En dehors des heures de consultation ou le week-end, suivez la procédure de l'établissement de soins en cas d'urgence. Vous devez informer l'établissement principal ou le médecin de garde dès que vous constatez que votre enfant a de la fièvre.
  • Si vous n'êtes pas à proximité de l'établissement où votre enfant est suivi, appelez le prestataire de soins référent de votre enfant ou adressez-vous au service des urgences le plus proche.
  • Veillez à indiquer aux prestataires de soins que votre enfant est atteint d'un cancer et à leur préciser l'établissement dans lequel il est soigné. Il est également important de leur signaler si votre enfant a un dispositif d'accès veineux central et s'il est sous chimiothérapie ou s'il reçoit d'autres médicaments qui affectent le système immunitaire.
  • Si vous consultez un médecin ou vous rendez dans un autre établissement que celui dans lequel votre enfant est normalement pris en charge, avertissez-en rapidement l'établissement principal ou l'équipe de soins de votre enfant pour les tenir informés de l'état de santé de votre enfant.

De la fièvre

La fièvre varie en fonction de l'âge du patient :

  • Chez un enfant de moins de 3 mois, on parle de fièvre lorsque la température au niveau de l'aisselle est supérieure ou égale à 99,4 °F (37,4 °C).
  • Chez les patients âgés de 3 mois et plus, on parle de fièvre lorsque :
    • la température orale (dans la bouche) est supérieure ou égale à 100,9 °F (38,3 °C) ;
    • une température orale supérieure ou égale à 100,4 °F (38,0 °C) persiste pendant 1 heure ;
    • la température axillaire (au niveau de l'aisselle) est supérieure ou égale à 99,9 °F (37,7 °C) ;
    • une température axillaire supérieure ou égale à 99,4 °F (37,4 °C) persiste pendant 1 heure.

Solutions pour prévenir les infections

Les parents et les autres soignants sont encouragés à prendre les mesures nécessaires pour prévenir toute infection.

  • Les patients et les personnes de leur entourage doivent se laver les mains souvent à l'eau et au savon.
  • Il est important d'adopter une bonne hygiène personnelle.
  • La propreté des aires de soins du patient doit être maintenue.
  • Évitez tout contact avec des personnes malades.
  • Évitez de prendre la température du patient par voie rectale.


Révision : août 2018