Bienvenue dans

Ensemble est une nouvelle ressource qui s'adresse à toute personne touchée par le cancer pédiatrique : patients, parents, membres de la famille et amis.

En savoir plus

Puberté précoce centrale

Certains traitements contre les cancers pédiatriques, en particulier la radiothérapie de la tête ou du cerveau, peuvent provoquer des troubles au niveau du système endocrinien. Ce réseau complexe de glandes contrôle les fonctions du corps telles que la croissance, la puberté, le stockage de l'énergie, la production d'urine et la réponse au stress. La puberté précoce centrale est l'un des troubles endocriniens causés par les traitements contre les cancers pédiatriques.

La puberté précoce désigne l'apparition de signes de puberté à un âge plus jeune que prévu (8 ans chez les filles, 9 ans chez les garçons). Elle est causée par la libération précoce d'hormones sexuelles.

La puberté précoce centrale se produit lorsque la cause qui déclenche la puberté se situe au niveau de l'hypothalamus ou l'hypophyse, qui sont les zones du cerveau qui contrôlent normalement les ovaires et les testicules.

Le système endocrinien

Les glandes du système endocrinien incluent l'hypophyse, l'hypothalamus, la thyroïde, les surrénales, le pancréas, les ovaires (chez la femme) et les testicules (chez l'homme). Situés au niveau du cerveau, l'hypothalamus et l'hypophyse sont parfois appelés « les glandes maîtresses », car ils contrôlent plusieurs autres glandes du système endocrinien.

Ces glandes produisent des hormones. Les hormones sont des messagers chimiques qui transportent des informations via le sang pour assurer des fonctions physiologiques telles que la puberté.

Illustration montrant l'emplacement de l'hypophyse dans le cerveau. Le chiasma optique, le lobe tubéral, le lobe antérieur, le lobe postérieur, la tige, l'éminence médiane et l'hypothalamus y sont identifiés.

L'hypophyse est parfois appelée « la glande maîtresse », car elle contrôle d'autres glandes telles que la thyroïde, les surrénales, les ovaires et les testicules.

La puberté

La puberté est une phase de la vie pendant laquelle l'enfant subit des changements physiques et hormonaux qui marquent la transition vers l'âge adulte. Ces modifications sont dues à la production d'hormones sexuelles et à la maturation des organes reproducteurs, comme les testicules chez les hommes et les ovaires chez les femmes. Les modifications incluent la capacité d'avoir des enfants et l'apparition des poils au niveau du pubis et des aisselles, la pousse de la barbe chez les hommes et le développement de la poitrine chez les femmes.

La puberté commence normalement entre 8 et 13 ans chez les filles et entre 9 et 14 ans chez les garçons. L'arrivée de la puberté est influencée par le patrimoine génétique d'une personne. L'apparition de la puberté à un jeune âge peut être héréditaire.

Chez la plupart des filles, la puberté commence par l'apparition de bourgeons mammaires. Les règles commencent généralement 2 ans plus tard environ.

Chez les garçons, la puberté commence généralement par le grossissement des testicules.

La plupart des médecins s'accordent sur le fait qu'il est question de puberté précoce dès lors qu'un enfant présente des caractéristiques sexuelles avant l'âge de 8 ans pour une fille et de 9 ans pour un garçon.

La puberté précoce n'est pas seulement une forme précoce de puberté, elle désigne également une puberté qui évolue très rapidement. Cela peut réduire le laps de temps durant lequel la croissance peut s'effectuer. Les enfants atteints de puberté précoce qui ne sont pas traités peuvent avoir une taille à l'âge adulte bien plus petite que prévu.

Facteurs de risque de la puberté précoce centrale

Les facteurs de risque incluent :

  • Tumeurs au niveau de l'hypothalamus ou des voies optiques (avec ou sans neurofibromatose de type 1)
  • Antécédents d'augmentation de la pression intracrânienne (hydrocéphalie)
  • Radiothérapie au niveau de la tête ou du cerveau (crânienne)
    • Cancer nasopharyngé (zone au-dessus du palais)
    • Cancer de l'œil ou de la cavité orbitaire
    • Cancer localisé dans la région de l'oreille/infra-temporale (zone médio-faciale derrière les pommettes)
  • Être une femme
  • Avoir été soigné pour un cancer à un âge très jeune
  • Être en surpoids

Causes de puberté précoce centrale

La croissance tumorale, les traitements par radiothérapie et les variations de pression intracrânienne peuvent perturber les signaux de l'hypothalamus et de l'hypophyse et ainsi déclencher la puberté plus tôt que la normale.

Des tests peuvent être réalisés pour confirmer que la cause d'une puberté précoce se situe au niveau du cerveau (puberté précoce centrale) et qu'elle n'est pas due à un problème au niveau des ovaires, des testicules ou de tout autre organe.

Ce que les survivants peuvent faire

Ayez connaissance de vos risques et surveillez votre santé

Tous les survivants d'un cancer pédiatrique doivent passer des examens physiques au moins une fois par an. Ils doivent remettre une copie de leur plan de soins pour les survivants aux prestataires de soins qu'ils consultent.

Lors du contrôle annuel, les patients doivent être mesurés et pesés et l'évolution de la puberté doit être évaluée chez les préadolescents et les adolescents. En cas de signes d'accélération de la croissance ou de puberté précoce, un examen sanguin permettant de doser les hormones sexuelles produites au niveau du cerveau (FSH - hormone folliculo-stimulante, LH - hormone lutéinisante), des testicules (testostérone) ou des ovaires (estradiol) peut être réalisé. Parfois, une radiographie mesurant l'âge de développement ou la maturation de l'os (âge osseux) peut également être effectuée.

Traitement

Si un problème est détecté, le prestataire de soins peut adresser le survivant à un endocrinologue (médecin spécialisé dans les problèmes hormonaux). Des médicaments peuvent être utilisés pour arrêter temporairement la puberté et réduire la vitesse de maturation osseuse.

Il est important d'évaluer et de gérer les effets psychologiques d'une puberté commençant trop tôt. Bien que les enfants atteints de puberté précoce puissent paraître matures sur le plan physique, leurs pensées, leurs émotions et leurs comportements restent ceux d'un enfant de leur âge réel (chronologique).


Révision : juin 2018