Bienvenue dans

Ensemble est une nouvelle ressource qui s'adresse à toute personne touchée par le cancer pédiatrique : patients, parents, membres de la famille et amis.

En savoir plus

Insuffisance surrénale centrale

Certains traitements des cancers pédiatriques peuvent causer des problèmes au niveau des hormones du corps.

Les hormones transmettent des messages chimiques du cerveau vers les organes internes.

Le système endocrinien

Le système endocrinien du corps produit des hormones. Ces hormones contrôlent la plupart des fonctions du corps telles que la croissance, la puberté, le niveau d'énergie, la production d'urine et la réponse au stress.

Le système endocrinien se compose de plusieurs glandes réparties dans le corps. L'hypophyse, située dans le cerveau, est parfois appelée « la glande maîtresse », car elle contrôle d'autres glandes telles que la thyroïde, les surrénales, les ovaires (chez la femme) et les testicules (chez l'homme).  

Illustration montrant l'emplacement de l'hypophyse dans le cerveau. Le chiasma optique, le lobe tubéral, le lobe antérieur, le lobe postérieur, la tige, l'éminence médiane et l'hypothalamus y sont identifiés.

L'hypophyse est parfois appelée « la glande maîtresse », car elle contrôle d'autres glandes telles que la thyroïde, les surrénales, les ovaires et les testicules.

Quels problèmes peuvent survenir ?

L'insuffisance surrénale centrale est un problème hormonal.

L'hypophyse produit une hormone appelée hormone adrénocorticotrope (ACTH) qui indique à la glande surrénale de produire une hormone appelée cortisol. Si l'hypophyse ne produit pas d'ACTH, le corps ne produit pas de cortisol.

Le cortisol maintient le taux de glycémie à un niveau normal et aide le corps à gérer les contraintes physiques telles que la fièvre, la maladie et les blessures graves.

Quels sont les traitements et les conditions responsables d'une insuffisance surrénale centrale ?

  • Une radiothérapie au niveau du cerveau, en particulier à des doses plus élevées
  • L'ablation chirurgicale de l'hypophyse
  • Des tumeurs à proximité de l'hypophyse, même sans intervention chirurgicale.

Signes et symptômes

Dans des circonstances normales, il est possible qu'aucun symptôme ne survienne. Et lorsqu'ils surviennent, ils sont généralement légers :

  • fatigue
  • faiblesse
  • petit appétit
  • vertiges

Des contraintes physiques telles que la fièvre, la maladie et les blessures peuvent provoquer des symptômes plus graves :

  • Vomissements
  • Diarrhée
  • Faible taux de glycémie
  • Déshydratation.

Ce que les survivants peuvent faire

Dépistage

Chez les survivants ayant reçu des rayonnements au niveau de la zone centrale du cerveau, il est important de mesurer annuellement le taux de cortisol dans le sang au lever pour dépister une insuffisance surrénale centrale. Les survivants présentant des symptômes d'insuffisance surrénale centrale, tels qu'une aggravation et une fatigue persistante, ainsi que des maladies inexpliquées et fréquentes, doivent signaler ces symptômes aux prestataires de soins qu'ils consultent. Ils peuvent ensuite être soumis à une évaluation en laboratoire ou être orientés vers un endocrinologue.

Traitement de l'insuffisance surrénale centrale

Le traitement consiste en l'administration d'hydrocortisone. Il s'agit d'un traitement quotidien à prendre par voie orale.

Dans certaines situations telles qu'une maladie ou une intervention chirurgicale, les patients peuvent en recevoir une dose plus importante par injection.

Les patients souffrant d'insuffisance surrénale centrale doivent porter un bracelet d'alerte médicale. En cas d'urgence, il informera le personnel médical de votre état de santé.


Révision : juin 2018