Bienvenue dans

Ensemble est une nouvelle ressource qui s'adresse à toute personne touchée par le cancer pédiatrique : patients, parents, membres de la famille et amis.

En savoir plus

L'histoire de Jenny: triomphez des inquiétudes à propos de votre enfant en vous concentrant sur les aspects positifs de la vie

Jenny est douée pour garder une vision positive de la vie.

Elle était ravie lorsque sa fille, Mabry, a terminé la chimiothérapie. Sa petite fille pouvait de nouveau jouer dans l'aire de jeu avec d'autres enfants. Elle pouvait prendre du riz frit et du thé infusé au restaurant. Une leucémie aiguë lymphoblastique, la forme la plus fréquente de cancer pédiatrique, a été diagnostiquée à Mabry en 2014, lorsqu'elle avait 2 ans. Elle a terminé le traitement en 2017 et ne présente aucun cancer.

Jenny, survivante du cancer, avec son mari et leurs deux enfants.

Pourtant, même Jenny a eu des inquiétudes lorsque Mabry a terminé son traitement contre le cancer. Le cancer pouvait-il réapparaître ? Elle s'inquiétait d'être inquiète.

« J'ai demandé aux gens de prier pour moi, pour que je ne m'inquiète pas », a déclaré Jenny. « Je ne pense pas que les inquiétudes disparaîtront véritablement un jour. Vous apprenez à y faire face par vos propres moyens, qu'il s'agisse de prières ou de discussions avec quelqu'un à ce sujet. Adoptez des attitudes positives. La foi, c'est ce qui nous a guidés dans notre combat. »

Il est important d'apprendre à gérer l'anxiété. L'inquiétude peut devenir une amie fidèle une fois que votre enfant a terminé son traitement. Jenny a dit des prières et s'est concentrée sur les aspects positifs de sa vie, ce qui lui a permis de ne pas éprouver d'anxiété.

« Je ne suis pas heureuse que Mabry ait traversé cette épreuve, mais rétrospectivement, il s'avère que les avantages sont bien plus importants que les inconvénients », a déclaré Jenny. Nous envisageons la vie différemment. Cela nous a permis d'avoir plus de compassion. J'ai appris que tout le monde avait une histoire. Tout le monde rencontre des difficultés à un moment. Vous saisissez cette occasion pour apprendre la compassion aux enfants. »

Conseils de Jenny pour réussir la transition vers la période hors traitement : découvrez les différentes ressources disponibles pour les familles et utilisez-les. De nombreuses organisations différentes proposent des programmes qui peuvent s'avérer utiles, tels que des camps, des organisations qui exaucent les vœux et même des jouets spéciaux pour les patients atteints d'un cancer. Le service des travailleurs sociaux des centres anti-cancer dispose d'informations sur toutes sortes de ressources.

Jenny, survivante du cancer, avec son mari et leurs deux enfants.

Jenny et sa famille ont participé à quelques camps réservés aux familles d'enfants atteints d'un cancer pédiatrique. Ils se sont rendus au camp The Lighthouse Family Retreat en Floride pendant le traitement de Mabry. Une fois le traitement terminé, la famille s'est rendue au Camp Sunshine dans le Maine. (Remarque : Ensemble ne soutient aucun camp spécifique. De nombreux camps figurent sur notre site.)

Jenny et sa famille appréciaient de rencontrer d'autres familles qui avaient vécu des expériences similaires. Les camps proposent des activités réservées aux parents. Ils peuvent partager leur expérience et discuter entre eux. 

« Lors d'un séjour, l'un des parents a dit que peut-être nous devions traverser cette situation pour aider d'autres personnes », a déclaré Jenny. « Nous sommes en mesure d'éclairer les gens. Vous traversez quelque chose de terrible, puis vous vous rendez compte que vous pouvez aider quelqu'un d'autre à surmonter une situation similaire. Vous pouvez aider les autres à trouver des méthodes efficaces pour faire face aux épreuves qu'ils traversent. »


Révision : avril 2019