Bienvenue dans

Ensemble est une nouvelle ressource qui s'adresse à toute personne touchée par le cancer pédiatrique : patients, parents, membres de la famille et amis.

En savoir plus

Curiethérapie

La curiethérapie utilise une minuscule source radioactive (parfois appelée « grain »), placée à l'intérieur du corps, pour tuer les cellules tumorales. Elle est également connue sous le nom de radiothérapie interne.

Parfois, les radio-oncologues prescrivent la curiethérapie comme seul traitement pour certains cancers. D'autres fois, elle est utilisée conjointement avec d'autres traitements. Elle est le plus souvent utilisée pour traiter certains sarcomes et le rétinoblastome.

L'équipe de radiothérapie expliquera le traitement au patient et à la famille.

Le processus thérapeutique

Le nombre de traitements dépend du type de tumeur, de son emplacement dans le corps et des types de traitements que le patient recevra éventuellement.

Le patient restera à l'hôpital pendant la période de traitement ou se rendra quotidiennement à l'hôpital.

Chaque centre pédiatrique est différent, mais le processus thérapeutique suivra un programme similaire :

  • Le patient devra subir une intervention chirurgicale afin de retirer la tumeur. Au cours de cette intervention, le radio-oncologue placera des cathéters (tubes fins) qui mèneront à la tumeur. Certaines parties des cathéters resteront en dehors de la peau. Le tube lui-même n'est pas radioactif.
  • Le lendemain, le patient passera une tomodensitométrie afin de s'assurer que les cathéters sont dans la bonne position et pour faciliter la planification de l'administration des doses de rayonnement.
  • Trois à quatre jours plus tard, le radio-oncologue commencera les traitements par radiothérapie. Un radiothérapeute emmènera le patient dans une salle appelée « salle à haut débit de dose » (salle HDR [High Dose Rate]). L'infirmière retirera le bandage recouvrant les cathéters. Le radio-oncologue connectera les cathéters à une machine contenant les sources radioactives. Ces sources ne sont pas plus grandes que des graines de sésame. Le patient ne les sentira pas.
  • Lorsque tout sera connecté, le personnel quittera la salle. Personne d'autre que le patient ne peut se trouver dans la salle HDR lors de l'administration du traitement.
  • La machine enverra automatiquement les sources radioactives dans les cathéters pour administrer le traitement. Il durera entre 10 et 15 minutes. Après le traitement, les sources quitteront le patient et retourneront automatiquement dans la machine. Il n'y a aucun risque pour l'entourage du patient entre les sessions de traitement, y compris pour les femmes enceintes.
  • Le radio-oncologue déconnectera les cathéters de la machine. Ensuite, l'infirmière recouvrira les cathéters d'un autre bandage.

L'équipe médicale retirera les cathéters une fois le dernier traitement terminé.

Le patient reviendra pour les visites de suivi avec le radio-oncologue.


Révision : juin 2018