Bienvenue dans

Ensemble est une nouvelle ressource qui s'adresse à toute personne touchée par le cancer pédiatrique : patients, parents, membres de la famille et amis.

En savoir plus

Vorinostat

Chimiothérapie

Les noms de marques:

Zolinza®

Autres noms:

SAHA, Suberoylanilide Hydroxamic Acid

Souvent utilisé pour:

Lymphome, Leucémie ou Tumeurs solides

icône presse-papier

Qu'est-ce que le vorinostat ?

Le vorinostat est un type de chimiothérapie. Il fonctionne en ralentissant ou en arrêtant la croissance des cellules.

Les patients se soumettent à des prises de sang régulières, qui permettent de vérifier la numération globulaire et les taux de glucose, et de surveiller les fonctions hépatique et rénale. La fonction cardiaque peut également faire l'objet d'une surveillance.

icône comprimé et gélule

Peut être pris par voie orale sous forme de comprimé

 
icône compte-gouttes

Peut être pris par voie orale sous forme liquide

 
icône point d'exclamation dans un cercle

Effets secondaires possibles

  • Fatigue ou faiblesse
  • Nausées et vomissements
  • Diarrhées
  • Modification du goût
  • Perte de cheveux
  • Frissons
  • Fièvre
  • Spasmes musculaires
  • Symptômes d'un rhume banal (écoulement nasal, éternuements, irritation du nez et de la gorge)
  • Toux
  • Gonflement des mains, des jambes ou des pieds
  • Faible numération globulaire (risque accru d'infection, de saignement, d'anémie et/ou de fatigue)
  • Constipation
  • Perte d'appétit et perte de poids
  • Sécheresse buccale
  • Essoufflement
  • Démangeaisons
  • Augmentation des taux de glycémie
  • Problèmes hépatiques
  • Problèmes rénaux
  • Problèmes cardiaques
  • Caillots de sang
  • Problèmes de fertilité

Tous les patients qui prennent du vorinostat ne souffriront pas de ces effets secondaires. Les effets secondaires courants sont indiqués en gras, mais il peut y en avoir d'autres. Veuillez signaler tous les effets secondaires suspects à votre médecin ou à votre pharmacien.

icône famille

Conseils pour les familles

Veillez à aborder l'ensemble des recommandations avec votre médecin ou votre pharmacien.

  • Le vorinostat peut influer sur les taux de glycémie. Les patients doivent indiquer au médecin s'ils présentent ou ont présenté du diabète.
  • Lors de la prise de vorinostat, il convient de boire abondamment. Les patients doivent suivre les instructions de l'équipe de soins concernant l'apport de liquides approprié.
  • Les patientes sexuellement actives doivent utiliser un moyen de contraception pendant le traitement et jusqu'à 6 mois après la fin du traitement.
  • Les patientes doivent avertir leur médecin si elles sont enceintes ou si elles allaitent.
  • Les soignants doivent suivre les instructions pour manipuler et mettre au rebut le médicament de chimiothérapie en toute sécurité, et éviter tout contact avec les liquides corporels du patient. Le médicament peut perdurer dans les liquides corporels du patient jusqu'à 48 heures après son administration.

Le médicament à domicile :

  • Prenez le médicament à la même heure chaque jour. Prenez-le pendant un repas.
  • Avalez les gélules en entier. Ne les ouvrez pas, ne les coupez pas, ne les écrasez pas, ne les croquez pas.
  • Les soignants doivent porter des gants lorsqu'ils manipulent ce médicament. Si votre peau entre en contact avec le médicament, lavez immédiatement la zone concernée. 
  • Conservez le vorinostat à température ambiante.
  • En cas d'oubli, administrez la dose concernée dès que possible. Si vous devez prendre la dose suivante dans les 12 heures, ne prenez pas la dose oubliée. N'administrez pas 2 doses en même temps.
  • Ne donnez pas le médicament au-delà de la date d'expiration.
  • Suivez les instructions pour une manipulation et une mise au rebut en toute sécurité.