Bienvenue dans

Ensemble est une nouvelle ressource qui s'adresse à toute personne touchée par le cancer pédiatrique : patients, parents, membres de la famille et amis.

En savoir plus

Morphine

Analgesic

Les noms de marques:

Kadian®, MS Contin®, Oramorph® 

Autres noms:

Arymo ER, Oramorph SR, Roxanol

Souvent utilisé pour:

Douleur

icône presse-papier

À propos de la morphine

La morphine est un opioïde utilisé dans la prise en charge de la douleur.

La morphine se présente sous deux formes : à action rapide et à action prolongée. Suivez attentivement les instructions posologiques. Les familles peuvent être invitées à tenir un registre des doses prises afin que le médecin puisse leur proposer la meilleure prise en charge possible de la douleur.

La prise de ce médicament sur une période prolongée peut occasionner une accoutumance.

icône poche de perfusion

Peut être administré par voie intraveineuse sous forme liquide

 
icône comprimé et gélule

Peut être pris par voie orale sous forme de comprimé

 
icône comprimé et gélule

Peut être pris par voie orale sous forme de gélule

 
icône compte-gouttes

Peut être pris par voie orale sous forme liquide

 
icône point d'exclamation dans un cercle

Effets secondaires possibles

  • Somnolence
  • Nausées et vomissements
  • Constipation
  • Vertiges
  • Sécheresse buccale
  • Respiration plus lente que la normale
  • Faible tension artérielle
  • Démangeaisons et urticaire
  • Changements d'humeur (sensation accrue de tristesse ou de joie)
  • Évanouissement
  • Problèmes de miction

Tous les patients qui prennent de la morphine ne souffriront pas de ces effets secondaires. Les effets secondaires courants sont indiqués en gras, mais il peut y en avoir d'autres. Veuillez signaler tous les effets secondaires suspects à votre médecin ou à votre pharmacien.

icône famille

Conseils pour les familles

Veillez à aborder l'ensemble des recommandations avec votre médecin ou votre pharmacien.

  • Si les patients présentent l'un des effets secondaires répertoriés ci-dessus, ces derniers devraient, pour la plupart, diminuer au bout de quelques jours de traitement par morphine. Indiquez au médecin si les effets secondaires s'intensifient lors de la prise de ce médicament.
  • Si vous prenez ce médicament régulièrement, vous devez augmenter votre apport en liquides et en fibres afin d'éviter la constipation. Indiquez à l'équipe de soins toute absence de selles pendant 3 à 5 jours. Les patients peuvent avoir besoin d'un laxatif émollient ou d'un laxatif pour soulager la constipation.
  • Si les patients prennent ce médicament régulièrement ou depuis longtemps, ils ne doivent pas arrêter ce traitement sans l'avis favorable du médecin. L'arrêt de la morphine sans diminution progressive des doses peut occasionner les effets suivants : diarrhée, maux de tête, transpiration, crampes musculaires, troubles du sommeil, nausées, vomissements ou agitation. Si ces symptômes surviennent, appelez immédiatement le médecin. Ils peuvent évoquer une diminution trop rapide de la dose.
  • Les patientes doivent avertir leur médecin si elles sont enceintes, essaient d'avoir un enfant ou si elles allaitent.

La morphine à domicile :

  • Ce médicament peut provoquer des vertiges ou des somnolences. Ne conduisez pas et évitez tout comportement potentiellement dangereux tant que vous ne connaissez pas les effets secondaires de ce médicament.
  • En présence de problèmes gastriques, prenez la morphine pendant les repas.
  • Ne coupez pas, ne croquez pas ou n'écrasez pas les comprimés à action prolongée. Avalez-les en entier.
  • Il est possible de saupoudrer le contenu de la gélule sur une petite quantité de pudding, de compote de pommes ou d'autres aliments mous.
  • Concernant la morphine liquide pour voie orale, utilisez le dispositif de mesure fourni avec le médicament. Mesurez soigneusement les doses.
  • Conservez le médicament à température ambiante. Certaines formulations doivent être protégées de la lumière. Suivez les instructions de la pharmacie.
  • En cas d'oubli, administrez la dose concernée dès que possible. Si l'heure de la dose suivante est proche, ne prenez pas la dose oubliée. N'administrez pas 2 doses en même temps. Contactez votre médecin ou votre pharmacien si vous avez des questions concernant l'oubli d'une dose.
  • La prise de ce médicament sur une période prolongée peut occasionner une accoutumance. Vérifiez l'absence de signes d'utilisation abusive. 
  • Ne partagez ce médicament avec personne et ne le donnez pour aucun autre motif que celui prescrit.
  • Ne donnez pas le médicament au-delà de la date d'expiration.
  • Suivez les instructions pour un stockage et une mise au rebut en toute sécurité.