Bienvenue dans

Ensemble est une nouvelle ressource qui s'adresse à toute personne touchée par le cancer pédiatrique : patients, parents, membres de la famille et amis.

En savoir plus

Mitotane

Chimiothérapie

Les noms de marques:

Lysodren®

Autres noms:

Chloditan; Chlodithane; Khloditan; Mytotan

Souvent utilisé pour:

Carcinome corticosurrénalien, syndrome de Cushing

icône presse-papier

À propos du mitotane

Le mitotane est un type de chimiothérapie utilisé dans le traitement du cancer de la glande surrénale. Il fonctionne en ralentissant ou en arrêtant la croissance des cellules corticosurrénales. Il réduit également la production d'hormones stéroïdiennes dans la glande surrénale. Ces hormones permettent de réguler des fonctions corporelles importantes. Les patients devront recevoir un traitement de substitution en corticostéroïdes à base de fludrocortisone et d'hydrocortisone.

Les patients commencent le traitement par une dose faible, qui augmentera ensuite progressivement. Les patients se soumettent à des prises de sang régulières destinées à vérifier la concentration sanguine de mitotane. La dose de mitotane peut varier en fonction des résultats des analyses de laboratoire. Des concentrations sanguines trop élevées augmentent le risque d'effets secondaires indésirables.

Le mitotane est stocké dans l'organisme, principalement dans les tissus adipeux. C'est pour cela qu'il faut parfois plusieurs semaines pour que les concentrations sanguines atteignent un niveau suffisamment élevé. La présence dans le sang du médicament, dont l'élimination est relativement lente, peut persister pendant des mois après l'arrêt du traitement.

icône comprimé et gélule

Peut être pris par voie orale sous forme de comprimé

 
icône compte-gouttes

Peut être pris par voie orale sous forme liquide

 
icône point d'exclamation dans un cercle

Effets secondaires possibles

  • Nausées et vomissements
  • Changements d'humeur ou de comportement
  • Problèmes de glande surrénale : rougeur, hypertension, hypotension, modification des électrolytes
  • Problèmes de thyroïde
  • Diarrhées
  • Perte d'appétit
  • Éruptions cutanées
  • Fatigue ou faiblesse
  • Gynécomastie (développement excessif des tissus mammaires)
  • Problèmes hépatiques
  • Confusion*
  • Maux de tête*
  • Vertiges*
  • Sédation*
  • Altération de la vision*

*Ces symptômes sont généralement associés à des concentrations sanguines plus élevées du médicament. Le traitement est maintenu jusqu'à ce que les symptômes s'améliorent. Des doses plus faibles sont ensuite administrées.

Tous les patients qui prennent du mitotane ne souffriront pas de ces effets secondaires. Les effets secondaires courants sont indiqués en gras, mais il peut y en avoir d'autres. Veuillez signaler tous les effets secondaires suspects à votre médecin ou à votre pharmacien.

icône famille

Conseils pour les familles

Veillez à aborder l'ensemble des recommandations avec votre médecin ou votre pharmacien.

  • Le mitotane diminue les hormones produites par la glande surrénale et peut altérer la réponse de l'organisme au stress ou à la maladie. Les patients peuvent avoir besoin de traitements supplémentaires par corticostéroïdes pendant la maladie, en présence de lésions ou dans les périodes de stress. C'est ce que l'on appelle une crise surrénale.
  • Un médecin peut prescrire des médicaments pour réduire les nausées et les vomissements.
  • Les patientes sexuellement actives doivent utiliser un moyen de contraception pendant le traitement et pendant 6 mois après la fin du traitement, ou tant que des concentrations du médicament sont détectables dans le sang.
  • Les patientes doivent avertir leur médecin si elles sont enceintes ou si elles allaitent.
  • Les soignants doivent suivre les instructions pour manipuler et mettre au rebut le médicament en toute sécurité, et éviter tout contact avec les liquides corporels du patient.

Le mitotane à domicile :

  • Portez des gants lorsque vous manipulez le médicament. Portez un masque s'il existe un risque d'exposition à des comprimés écrasés ou cassés.
  • Prenez le mitotane à la même heure chaque jour.
  • Prenez les comprimés avec des aliments riches en matières grasses tels que du beurre de cacahuète ou de la crème glacée.
  • Avalez les comprimés en entier. Ne les écrasez pas, ne les croquez pas ou ne les cassez pas, sauf instruction contraire d'un médecin ou d'un pharmacien. Si vous écrasez les comprimés, portez un masque et des gants pendant la préparation et mélangez-les à des aliments avant de les prendre.
  • Le mitotane peut être administré au moyen d'une sonde d'alimentation. Suivez les instructions de votre médecin ou de votre pharmacien.
  • Conservez le médicament à température ambiante. 
  • Si vous oubliez une dose, ne la prenez pas. Reprenez votre schéma posologique habituel. N'administrez pas 2 doses en même temps.
  • Ne donnez pas le médicament au-delà de la date d'expiration.
  • Suivez les instructions pour une manipulation, un stockage et une mise au rebut en toute sécurité.