Bienvenue dans

Ensemble est une nouvelle ressource qui s'adresse à toute personne touchée par le cancer pédiatrique : patients, parents, membres de la famille et amis.

En savoir plus

Comment parler à votre enfant du coronavirus et de la COVID-19 ?

Le coronavirus et la COVID-19 ont entraîné de nombreux changements dans la vie quotidienne. Les enfants peuvent être désorientés, inquiets ou effrayés. Les parents et les soignants ne savent souvent pas quoi dire ou la quantité d'informations à communiquer à leurs enfants.

Voici quelques conseils qui peuvent vous aider à parler à votre enfant du coronavirus (COVID-19) :

Parlez de ce que votre enfant sait déjà, et vérifiez sa compréhension.

Déterminez ce que votre enfant a entendu et toute question qu'il pourrait avoir. Avec tant de sources d'informations, des médias aux amis, il est important de vous assurer que vos enfants reçoivent des informations exactes. 

Pour démarrer ce type de conversations, vous pouvez demander : 

« As-tu entendu des gens de l'école ou tes amis parler du coronavirus ? Qu'ont-ils dit ? » 

« As-tu des questions sur le coronavirus ? » 

« Quels types de choses as-tu entendues sur le coronavirus ? » 

Pour les jeunes enfants, utilisez un langage simple et adapté à leur développement. Par exemple,

            « As-tu entendu des grandes personnes parler d'un nouveau virus appelé coronavirus ? » 

            « As-tu entendu le mot COVID-19”? Sais-tu ce que c'est ? »

Comment parlez-vous à votre enfant de la COVID-19 ? Cette photo montre un père qui regarde son fils en train de colorier dans une salle d'attente de l'hôpital.

Les enfants peuvent avoir une imagination débordante, ce qui peut entraîner une anxiété inutile en temps de stress. Pour cette raison, essayez de trouver un équilibre sain entre répondre ouvertement à leurs questions sur la COVID-19 et les accabler de trop d'informations.

Découvrez ce que ressent votre enfant. 

Les enfants peuvent présenter tout un éventail de réactions. Certains enfants peuvent être très inquiets ou anxieux. D'autres enfants peuvent penser que ce n'est pas grave et ne pas prendre les précautions au sérieux. Il peut être utile de poser des questions sur leur sentiment général ainsi que sur ce qu'ils ressentent par rapport aux changements dans la vie quotidienne. 

« À quel point es-tu inquiet au sujet du coronavirus ? »

« Qu'est-ce qui t'inquiète le plus ? »

« Que ressens-tu lorsque tu entends parler du coronavirus ? »

« Comment te sens-tu lorsque tu vois des gens porter des masques ? »

« Que penses-tu du fait de ne pas aller à l'école ? »

Soyez ouvert et honnête. 

Parlez ouvertement et honnêtement avec votre enfant. Être ouvert et partager des informations peut réduire l'anxiété, la confusion et les fausses idées. Les enfants peuvent avoir une imagination débordante, ce qui peut entraîner une anxiété inutile en temps de stress. Pour cette raison, essayez de trouver un équilibre sain entre répondre ouvertement à leurs questions et les accabler de trop d'informations.  Ce n'est pas grave si vous ne connaissez pas la réponse à une question. Vous pouvez répondre :

« C'est une bonne question. Je ne connais pas la réponse, mais nous pouvons demander à ton médecin. » 

Aidez votre enfant à se sentir en sécurité et rassurez-le. 

L'épidémie de virus peut provoquer une augmentation du stress et de l'anxiété chez tout le monde. Il est important de se rappeler que les enfants peuvent capter les émotions et l'anxiété des parents et des soignants. Soyez conscient de la façon dont vous gérez votre propre anxiété. Lorsque vous parlez du coronavirus à votre enfant, faites de votre mieux pour garder votre calme. Essayez également de faire attention à ce que votre enfant ne surprenne aucune conversation ou de n'adopter aucun comportement qui montre votre anxiété. Parlez des choses qu'ils peuvent faire pour les aider à ne pas tomber malades, comme se laver les mains. 

Continuez les activités normales et de jeu. 

Rappelez-vous que le jeu est la langue des enfants. Le jeu permet d'exprimer les émotions et favorise le développement. Pour les jeunes enfants aux compétences linguistiques moins développées, le jeu est essentiel à la communication, à l'expression et à l'adaptation générale. Nous encourageons le plus possible à continuer le jeu et à maintenir les habitudes. Assurez-vous de prendre les précautions de santé appropriées recommandées par votre médecin. Si vous devez changer vos habitudes, expliquez à votre enfant pourquoi en vous appuyant sur des faits et rassurez-le.

Cette photo montre une maman et un papa jouant avec leur enfant sur son lit d'hôpital.

Pour les enfants, le jeu est la langue d'expression. Continuez le plus possible le jeu et maintenez les habitudes. Prenez les précautions de santé indiquées par votre équipe de soins.

Expliquez les changements et les précautions à prendre à l'hôpital. 

Vous avez peut-être remarqué que les choses dans votre hôpital ou votre clinique sont un peu différentes. Votre enfant peut se demander la raison de ces changements. Ces changements visent à protéger tout le monde et à prévenir la propagation des germes. Afin de réduire le risque de COVID-19, de nombreux hôpitaux contrôlent les personnes et restreignent les événements. Cela peut inclure la restriction des visites des frères et sœurs et d'autres membres de la famille.  

Voici quelques réponses aux questions courantes que votre enfant peut poser au sujet des changements dans votre établissement de soins de santé :

  1. L'hôpital travaille très dur pour assurer la sécurité et la bonne santé de tous. Pour ce faire, nous devons répondre à certaines questions pour nous assurer que nous sommes en bonne santé et que nous n'amenons aucun germe ou virus à l'hôpital.

  2. De nombreux événements amusants sont souvent organisés par des bénévoles ou des personnes de la communauté. Afin d'assurer la sécurité et la bonne santé de tous, les événements sont reportés pour limiter le nombre de personnes supplémentaires à l'hôpital et réduire le risque de propager davantage les virus et les germes.

  3. Je sais que ta sœur/ton frère vient habituellement avec nous et tu peux être triste ou contrarié(e) qu'il/elle doive rester à la maison. Mais les médecins et les infirmières travaillent vraiment dur pour s'assurer que tout le monde reste en sécurité et en bonne santé. Ils essaient d'avoir le moins de personnes possible dans l'établissement pour réduire le risque de propagation des virus et des germes.

  4. Elles travaillent toutes dur pour protéger les autres des germes. Elles s'occupent de beaucoup de gens. Elles portent des blouses, des gants et des masques parce que nous ne voulons pas que le virus se propage.

Réponses aux questions courantes que votre enfant peut poser sur le coronavirus et la COVID-19

En tant que parents, vous connaissez votre enfant mieux que personne. Certains enfants sont peu curieux. D'autres le sont beaucoup. Voici quelques suggestions de répondre de façons adaptées aux enfants à des questions sur le coronavirus et la COVID-19. Vous pouvez communiquer plus ou moins d'informations en fonction de votre enfant.

  1. Le coronavirus est un virus qui peut te rendre malade. C'est comme avoir un mauvais rhume ou la grippe. Si tu l'attrapes, tu peux te sentir malade. Tu peux avoir de la fièvre, de la toux ou te sentir fatigué.

  2. COVID-19 signifie maladie à coronavirus 2019. C'est la maladie qui est provoquée par le virus.

  3. La plupart des gens ont l'impression d'avoir un rhume ou la grippe. Tu peux avoir de la fièvre, de la toux ou te sentir fatigué. Certaines personnes ont mal à la gorge, le nez qui coule ou des courbatures. Il peut être difficile de remarquer si tu es malade. C'est pourquoi il est vraiment important de dire à quelqu'un si tu commences à ne pas te sentir bien du tout.

  4. Comme toute maladie, tu peux propager des germes à d'autres personnes si tu tousses ou éternues. Les germes restent à l'intérieur du masque et ne se propagent pas aux autres.

  5. Certaines personnes peuvent être très malades parce que leur corps ne peut pas lutter aussi bien contre le virus. Porter un masque peut t'aider à te protéger des germes qui te rendent malade.

  6. Il est vrai que le virus peut te rendre très malade, mais cela ne se produit pas très souvent. La plupart des enfants qui tombent malades ont juste quelques symptômes, comme un rhume ou la grippe. Les personnes très malades vont à l'hôpital pour recevoir des soins supplémentaires. Nous ne voulons pas que tu aies peur. Beaucoup de choses peuvent nous empêcher de tomber malades, comme se laver les mains et se tenir éloignés des grandes foules.


    Si votre enfant est immunodéprimé, parlez des risques à l'aide d'une approche simple et pragmatique. Il est important de donner le plus possible aux enfants un sentiment de contrôle et de responsabilité. Cela peut aider à réduire leur inquiétude et à augmenter la possibilité qu'ils adoptent des habitudes saines pour prévenir la maladie.

  7. Le virus se propage comme un rhume ou la grippe par les germes. Nous pouvons faire des choses pour t'empêcher de l'attraper et de le propager à d'autres personnes. Nous nous efforçons de bien nous laver les mains, et ce, plus que d'habitude. Essaie de tenir tes mains à l'écart de ton visage, de tes yeux, de ta bouche et de ton nez. Si tu as l'impression que tu vas éternuer ou tousser, fais-le dans des mouchoirs ou dans ton coude.

Utilisez des méthodes adaptées aux enfants pour rendre le lavage des mains amusant, notamment en chantant l'alphabet, Joyeux anniversaire ou la chanson préférée de votre enfant pendant 20 secondes.

Parler avec les adolescents

Parfois, les adolescents se sentent invincibles ou à l'abri des dangers. Vous avez peut-être remarqué que votre adolescent ou les frères et sœurs de votre adolescent ne prennent pas le coronavirus au sérieux. Ou ils pensent peut-être que tout le monde en fait trop. Gardez à l'esprit que les adolescents peuvent entendre de fausses informations d'autres personnes, en particulier de leurs amis et des réseaux sociaux. Parlez ouvertement à votre adolescent et clarifiez les fausses idées qu'il pourrait avoir. Insistez sur l'importance d'utiliser les stratégies recommandées pour prévenir la propagation du coronavirus, comme le lavage des mains. 

Gérer l'anxiété 

Si vous pensez avoir besoin d'un soutien supplémentaire pour discuter du coronavirus et de la COVID-19 ou affronter l'anxiété associée, de nombreux membres de l'équipe de soins de votre enfant peuvent vous soutenir et soutenir votre enfant. Faites part de vos inquiétudes à votre équipe médicale.  

Ressources supplémentaires pour les parents

Parler avec les enfants de la maladie à coronavirus 2019 (CDC)

Coronavirus (COVID-19) : comment en parler à votre enfant (KidsHealth)

Conseils pour les familles : parler du coronavirus (DE ZÉRO À TROIS ANS)

Parler aux enfants de la COVID-19 (coronavirus) : une ressource parent (National Association of School Psychologists)

Principales questions des parents sur la COVID-19 (Children's Hospital Colorado)

Comment parler à vos enfants du coronavirus ? (PBS KIDS)


Révision : mars 2020